Jump to content

jfbx

Amateur Mechanic
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Normal

About jfbx

  • Rank
    Amateur

Your Super 5 (recommended to simplify problems resolution, leave it blank if you don't own a Super 5)

  • My Super 5
    Super 5 TD
  • Year
    1986

Recent Profile Visitors

293 profile views
  1. Bonjour, Tant que le siège est fixé au sol, il n'est pas possible d'enlever la moquette. Sans enlever la moquette, il n'est pas possible d’accéder au dessous des vis situées sur le côté intérieur (la seule solution est de découper la moquette). Sur le côté extérieur, l’accès au dessous des vis est possible en soulevant simplement la moquette. À l'aide d'un miroir, l'écrou est alors visible. Vue d'arrière du dessous de la vis avant du côté extérieur du siège conducteur avec un miroir : Cordialement.
  2. Bonjour, J'ai eu le problème. Je n'arrivais pas à démonter mon siège conducteur. Deux vis résistaient. C'étaient des vis Torx, le tournevis s’emboîtait correctement dans l'empreinte Torx, mais une vis était complètement bloquée, et l'autre tournait dans le vide. Pour cette dernière, l'écrou de dessous n'était plus maintenu correctement par la mâchoire. J'ai dans un premier temps déposé du dégrippant en espérant que ça libère les écrous mais ça n'a pas fonctionné. C'est des vis de 8 mm de diamètre. Je n'ai eu d'autre choix que de percer avec une mèche métal de 8 mm (dans l'empreinte femelle où vient se loger le tournevis) pour séparer la tête de la vis de sa tige filetée, puis récupérer par en dessous la tige filetée avec l'écrou grippé dessus. J'ai pu enlever le siège et le remonter avec deux vis neuves et deux écrous neufs. Je n'ai pas trouvé de vis Torx identiques en magasin mais des vis 6 pan comme toi apparemment. Le perçage prend une minute par vis avec une mèche métal bien entendu. Attention d'arrêter dès que la tête de vis est séparée du pas fileté afin d'éviter d’abîmer le reste. Cordialement.
  3. Merci pour vos commentaires Ermi, Zorro_X, ElPatou, totof59, Mchris, trapeuR25. Zorro_X, si ça peut te rassurer dans ton malheur, sache que ma voiture n'est pas confrontés aux embruns de l'océan et qu'elle rouille inexorablement... J'ai vu les photos de ta GTL, et j'ai bien reconnu dans le coin inférieur droit de ton pare brise, la couleur marron familière. J'ai moi carrement tout le bord inférieur du pare brise rongé. J'ai assisté une fois au changement de mon pare brise... Durant les quelques minutes où le pare brise était retiré, j'ai pu observer l'intérieur du bord inférieur : c'était Verdun. Carrément des trous... J'avais jamais pensé à contrôler ça au quotidien en observant ce bord par en dessous avec un miroir. J'ai demandé au gars ce qu'on pouvait faire pour stopper ça, sa réponse fût radicale : « Changez de voiture ! ». Alors, une fois le pare brise changé, de retour chez moi, j'ai passé du Framéto sur le dessous du bord avec un miroir en espérant retarder l'échéance... J'ai l'impression que ces histoires de rouille, c'est la loterie. Un millésime va être bouffé par la rouille là où un autre millésime y échappera... Ah oui, j'y avais pas pensé. Je m'attendais à me retrouver avec un nouveau siège de couleur dépareillée. Merci pour l'info Mchris. De l'extérieur uniquement. À l'intérieur, y'a quand même du boulot pour atteindre la perfection : - une bougie de préchauffage est bloquée sur le bloc moteur (la collerette sur laquelle vient s'emboîter la clé pour le dévissage est cassée). Impossible de l'enlever sans déculasser... Du coup je préchauffe le gazole avec trois bougie récentes et une bougie de 20 ans d'âge, voire d'origine... Par grand froid, le moteur tourne avec trois cylindres sur quatre durant une dizaine de secondes... - le démarreur ne se met pas systématiquement en rotation quand je tourne la clé de contact, il se contente souvent d'émettre un petit clic et je suis alors obligé de tourner la clé de contact une dizaine de fois avant qu'il ne se mette en rotation. Des fois, plutôt quand il est chaud, il démarre direct... Ça fait des années qu'il se comporte comme ça. L'accès pour le changer est malaisé. Du coup je repousse l'échéance d'année en année... Bonne journée à tous.
  4. Bonjour à tous, Je suis de Gironde, détenteur d'une Super Cinq TD 1986 depuis plusieurs décennies. Elle est classée véhicule de collection depuis peu et ne me sert qu'à une seule chose : me déplacer. Pas de tunning, de concours d'esthétique etc. Entretien et réparations uniquement, dans le seul but de la faire vivre le plus longtemps possible. 208 000 km, 3 portes, boîte 5 vitesses, diesel donc. Dernière réparation en date : le siège conducteur qui a rendu l'âme (le dossier s'est dessoudé de la partie où l'on s'assoie et les tubes supportant l'ensemble sont sectionnés ou partiellement sectionnés pours certains d'entre eux). J'ai interverti les sièges conducteurs et passager en attendant de trouver un autre siège. En dehors de l'entretien normal, inventaire à la Prévert des organes remplacés au fil des années : pompe à eau, radiateur de chauffage, lève vitre conducteur, commodo (2 fois), courroie de distribution une première fois, ensemble {courroie de distribution + galet enrouleur + galet tendeur + damper} une deuxième fois, radiateur d'eau, freins arrières (mâchoire + cylindre), triangles avants, boîtier crémaillère, rotule de direction, durites (notamment celle qui sort du bloc moteur vers le vase d'expansion avec un réducteur de débit à l'intérieur, introuvable en France maintenant, j'ai dû commandé en Italie via Ebay). Elle est garée en extérieur, à la dure... quelques points de rouilles que je bloque au Framéto dès que je peux... Tant que le moteur tourne, malgré les années qui passent, je ne me résigne pas à la vendre ou la mettre à la casse... Elle paye pas de mine mais c'est ma titine... Cordialement.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.