Jump to content

Nours57

Mechanic Apprentice
  • Content Count

    69
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

2 Normal

About Nours57

  • Rank
    Beginner
  • Birthday 02/22/1961

Your Super 5 (recommended to simplify problems resolution, leave it blank if you don't own a Super 5)

  • My Super 5
    Super 5 TL
  • Year
    1987
  • Other(s) Super 5
    Super 5 GTL

Personal Informations

  • Genre
    Homme
  • Place
    METZ
  • Interests
    mécanique, informatique

Recent Profile Visitors

419 profile views
  1. re bonjour Zorro Pour ce qui est de la charge à supporter : si on se fie aux estimations de gillou qui dit qu'avec un marbrier de 500 m on a à peine 2 kg/cm2 comme le mien fait 860 mm de long un calcul approché donne environ 1,1 kg/cm2 du coup pas sûr qu'il y ait tellement de contraintes latérales pour fendre le bois Mais comme je ne veux pas détruire bêtement ce que j'ai fabriqué, je vais encore te demander conseil. ce que j'ai fait pour l'instant c'est mettre 6 vis à bois de 4 x 20 mm trois dessous et trois sur le côté environ à 20 mm du bas des cornières. comme ceci : ce que tu préconise c'est de remplacer les 6 vis des côtés (ou de rajouter des vis) traversantes pour enfermer le chevron dans les cornières. je ne suis pas équipé pour souder les cornières inférieures. par contre j'avais peur qu'en perçant de part en part je fragilise le bois(qui manifestement ne reçoit qu'une poussée verticale) mais je vais écouter ton conseil. Après, j'avoue que j'ai un peu peur que le mieux soit ici comme souvent l'ennemi du bien. avec ta proposition ça donnera ça avec trois fixations traversantes Quel diamètre de vis tu proposes ? moi je pensais à 4 ou 5 mm mais ça va être la galère pour trouver un foret assez long à ce diamètre. dis moi ce que tu en penses. cordialement François
  2. bonjour zorro j'ai mis des petites vis (dessous et sur le côté et le bois appuie sur toute la surface. aucune contrainte latérale et je ne voulais pas percer de part en part pour ne pas affaiblir le bois. de plus les cornières de 20 au dessus devraient répartir la charge. quand je démonterai pour faire la fixation au cric je verrai comment ça se comporte et je ferai peut-être une fixation traversante. pour le positionnement de la chandelle photo ci_dessous (la chandelle n'est pas chargée, juste positionnée. merci de ta réponse bonne journée cordialement François
  3. Bonsoir Zorro Encore surgi du fond de la nuit avec une explication. Merci je vais recontacter les idiots qui ont vraiment fait fort !! Pour ce qui est du contrôle technique prévu en avril prochain, c'est bien la raison pour laquelle j'ai commandé une ligne d'échappement, parce que "sous la bouteille de sirop ya une très grosse patate de soudure faire précédemment par un garagiste pour passer un précédent contrôle mais là ça commence à se ronger à côté...donc.... Remarque bien que j'aurais pu conserver le silencieux qui n'est pas encore percé, et c'est peut-être ce que je ferai dans un premier temps. Par contre j'ai remarqué que le silencieux qui est sur l'auto est beaucoup plus lourd que le neuf tu as une explication ? J'ai aussi fait un support pour l'avant, le même sans rainurer le chevron mais j'ai un problème, il ne passe pas correctement sous le berceau et quand je l'ai essayé la voiture n'était pas équilibrée. il faudra que je sorte la scie et que je trouve une méthode pour centrer exactement le point de charge du cric. Pour le support latéral, je ne voulais pas que la voiture retombe ou que le bois se fende avant d'arriver assez haut pour mettre des chandelles.Mais je suspecte que tout le poids soit posé sur le bas de caisse et rien côté plancher, ce qui n'est pas une si mauvaise nouvelle si c'est vrai (j'ai pas mis les doigts !!). A propos des chandelles, je voudrais ton avis sur ma manière de les positionner. Je les place derrière la feuillure et dans le sens de la feuillure en non pas perpendiculaires, et j'aligne le creux de la chandelle avec le centre de la lumière prévue pour recevoir le cric de secours. C'est peut-être pas très orthodoxe mais ça me donne deux points d'appui sur la zone de charge renforcée. Ton expérience te dit quoi ?? qu'il faut que je les place dans l'autre sens en fabricant des supports déjà décrits sur le forum ou ça peut le faire avec ma méthode ?? merci de ta réponse. bonne soirée. en attendant de te lire, cordialement, François
  4. Bonsoir en fonction "des courses " que j'ai pu faire, nouvelle conception de l'outil de levage sauf que c'est pas trop à l'échelle mais je ne refais pas le dessin au complet. bon, après réalisation : la hauteur totale : 40 mm (la feuillure rentre en entier sans bouger). J'ai été un peu surpris de voir que le caoutchouc ne n'est même pas écrasé de 1 mm. Quelques photos : les trois premières : outil de levage, ,les trois suivantes : la super compatibilité d'un intermédiaire (déclaré bosal) et livré par oscaro.com et pour finir mon nouvel échappement : moins bruyant qu'une grosse moto mais bon, gordini tout de même bon amusement à tous, moi je me suis bien amusé !! cordialement François
  5. bonsoir gillou sur ton marbrier je suppose que les bords d'appui sont en métal sous le caoutchouc c'est peut-être ce qui permet de n'avoir que 20 mm j'ai prévu une rainure de 45 mm de profondeur soit 5 mm de plus que la plus grande hauteur mesurée côté plancher et pour éviter que la feuillure ne bouge je vais adapter la hauteur d'appui côté bas de caisse ce qui devrait permettre à la feuillure de passer "debout" sans prendre de l'angle. par contre là où ton marbrier m'intéresse c'est que je voudrais connaître la profondeur de la rainure. si c'est moins de 45 mm peut-être que je vais changer mes dimensions pour donner à la feuillure de la place pour prendre de l'angle et garder plus d'épaisseur en dessous pour la rigidité. Mais je t'avoue que c'est vraiment ce que je voulais éviter la torsion de la feuillure Sinon là où 10 mm c'est trop juste c'est au niveau de la prise du cric mais sur une faible longueur ce que je vais évidemment corriger. j'attend de connaître la profondeur de rainurage de ton marbrier avant de prendre une décision. merci pour ton attention et pour ta réponse qui sa mettre fin à une incertitude. cordialement François
  6. Bonjour ZORRO. toujours à surgir quand il faut ... merci Je vois que tu as fait une rainure de 2cm et demie en haut du support de chandelle. sur la zone d'appui du cric ça donne bien, je suppose un appui sur les 2 côtés de la cale. Ici j'ai un morceau de bois qui fait 75 mm x 65 mm ce qui donne les solution ci-dessous A ton avis les "bords d'appui de 22/23 mm avec une épaisseur d'appui de 30 mm est mieux ou il me faut quelque chose de plus large ?? ou mon morceau de bois est trop faible ? Pour renforcer la version en bas à gauche je viens de trouver un tube rectangulaire de 80 mm x 60 mm je peux faire sauter un côté à la disqueuse pour avoir un U de 80 mm de large et de 60 mm de haut à visser sous mon morceau de bois avec des vis les plus petites possible ça devrait répartir la charge. Et comme le tube fait deux mètres j'ai assez de matière pour renforcer aussi le chevron que je vais laisser tel quel pour le levage à l'avant. là je devrais avoir bon et pour les appuis et pour la répartition de la charge non ?? Sauf que pour avoir un appui partout il faudra sans doute que je recoupe l'un des côtés de la rainure pour avoir à la fois un appui sur le plancher côté intérieur et sur le bas de caisse côté extérieur sinon mon morceau de bois sera incliné au lieu de donner au cric un appui à plat (dernier schéma). dis moi ce que tu en penses. merci bon dimanche cordialement François
  7. Bonjour JE ME SUIS MAL EXPRIMÉ Pour lever j'ai évidemment un cric et pour passer dessous selon les cas : - simple visite : deux rampes de levage -travail en dessous : des chandelles à crémaillère 3T "modèle Michelin" attrapées en promo. ce que je veux c'est ne plus prendre appui n'importe où pour lever. pour l'avant je pense que c'est réglé : un chevron de 7 cm d'épaisseur de la largeur du berceau comme le légendaire outil Cha 280-02 (dixit l'arlésienne). un espion chez Renault qui aurait relevé les côtes de ce truc aurait été incroyablement utile mais on n'a pas là où je me pose des questions c'est pour adapter un autre chevron (même longueur que le premier) pour pouvoir prendre appui sous la porte avant et lever le côté pour mettre en place les chandelles à l'arrière comme sur la RTA. Le plancher est beaucoup plus loin du haut de la feuillure que le bas de caisse extérieur et sonne "trop tôle soudée " pour aimer supporter du poids. Et par ailleurs dans la zone d'appui du cric la feuillure ne dépasse que de 2 cm environ du plan d'appui du cric (comme partout le long du bas de caisse côté extérieur) Donc : soit il faut une rainure de 4 cm avec un appui des deux côtés (ce qui chez moi ne laisse plus que 3 cm de bois en dessous pour encaisser la charge soit je fais une rainure de 2cm et demie mais je ne prendrai plus appui que sur le point d'appui du cric à l'avant et pour le côté extérieur sur le bas de caisse qui semble bien assez rigide pour encaisser la charge répartie sur une longueur de 86 cm (longueur du chevron et espacement entre les appuis du berceau à l'avant). désolé pour la question précédente incomplète. merci de votre attention et bon dimanche cordialement François
  8. Bonjour je mets une question ici : il faut rainurer un chevron pour passer la feuillure à l'intérieur, ok MAIS la feuillure dépasse de 2 cm sur la zone d'appui du cric et partout ailleurs côté extérieur (bas de caisse). Par contre côté "intérieur" la tôle de plancher est à 3cm et demie du sommet de la feuillure. vu comment ça sonne (tôle) je n'ai aucune envie de mettre du poids côté intérieur et j'ai envie de me contenter d'une rainure de 2 cm et demie pour avoir un appui correct sur le point d'appui du cric et sur toute la longueur du bas de caisse. Votre avis s'il vous plait. merci Par ailleurs, sur un autre post du forum qui répondait à un anglophone, j'ai vu une photo de traverse de levage de carossier et ça n'avait pas l'air d'avoir 4 cm ou plus de profondeur. D'abord merci pour l’excellent tuto pour la remise en état de l'échappement. Ce n'est pas que l’opération soit difficile mais l'éclaté de la ligne d'échappement avec les références Renault et BOSAL c'est juste prodigieusement utile pour commander des pièces détachées TROP TOP !! j'ai une grosse fuite bien bruyante à l'entrée du silencieux AR mais comme je ne sais pas de quand date l'intermédiaire je vais tout virer (je suis tombé sur une promo (ou supposée telle) sur oscaro Bon, je ne ferai plus un bruit de Harley au ralenti ..tant pis Silencieux arrière - BOSAL - 200-149 = 24,41 € Silencieux central - BOSAL - 285-147 = 33.95 € Butée élastique, silencieux - BOSAL - 255-014 = 2,66 € Collier de serrage, échappement - BOSAL - 254-627 ( AR) = 4,79 € Collier de serrage, échappement - BOSAL - 254-930 (intermédiaire) = 3,84 € frais de livraison pour le tout 13 € pour info les centres auto mettent le seul silencieux AR seul (même pas sûr que ce soit du BOSAL) entre 53 et 59 euros Pour ce qui est du levage je faisais un peu comme tout le monde le cric sur la barre de torsion à l'arrière et les chandelles sous les points d'appui du cric et à l’avant un point "apparemment solide" le plus près possible du berceau et chandelles sous les points d'appui avec un levage roue par roue en gros tout ce qui est contre-indiqué sur la doc constructeur. je viens de trouver où acheter une poutre de 150 mm x 150 mm Et sur place quelque chose de moins mastoc (65 x 75 mm) à voir si c'est assez costaud pour lever l'avant je vais découper deux morceaux de la longueur utile pour prendre appui à l'avant comme indiqué sur la doc. l'un ne sera pas retouché et servira au levage de l'avant en un seul coup pour l'autre pas le choix faut faire une rainure pour passer la feuillure en sécurité. Ensuite je verrai comment ajouter un gros tire fond pour fixer les morceaux de bois au cric En plus, ces deux morceaux de poutre/chevron me serviront à caler l'arrière de deux rampes de levage dont je me sers quand j'ai juste besoin de voir quelque chose sous la voiture. Là c'est sûr elles n'auront plus le moyen de glisser quand on monte dessus quand on sait que le chevron que j'ai trouvé (3 mètres) vaut 12 euros chez BRICOMAN... j'ai choisi Merci à vous tous pour les indications précieuses. bonne journée bon weekend François
  9. bonjour j'avoue que je ne sais pas depuis quand j'étais dans cette situation de réglage difficile mais en fait depuis environ 2 ans je ne roule que très peu ce qui a peut-être permis de sauver les meubles. je verrai comment ça évolue et ne serait-ce que pour savoir je diminuerai l'avance pour essayer de diminuer un peu le cliquetis. pour ce qui est de ton test "hérité" je ne sais pas si j'arriverai à cumuler toutes les conditions mais les full électronique en arrivent au même point c'est que ça doit être plutôt pas mal merci pour l'astuce. bonne soirée. cordialement, François
  10. Bonsoir Moi avant de refaire le réglage le repère du volant pointait presque 2° au delà du PMH !! comment un moteur peut seulement tourner avec un réglage pareil (8° + les 14° que je lisais en décalage d'avance ( en additionnel) ça fait frémir. Après, la mienne a l'air de bien aimer 8° je vais la laisser tourner un peu comme ça et je ferai un essai à 14 pourquoi pas ... puisque 10/11° c'était instable et difficile à garder, je considère que 12 c'est déjà testé. En plus c'est pas la première fois que je lis qu'on pourrait pousser jusqu'à 14, en en tournant dans ce sens là le régime moteur augmente légèrement ... à suivre donc. merci à tous bonne nuit cordialement François
  11. bonsoir oui c'est juste désolé le pistolet est un EQUUS 590 518 mais pour avoir suivi les conseils de ce fil je peux dire qu'il a l'air de bien fonctionner comme les GUSNON et autres pistolets électroniques. l'avantage ici c'est que j'ai un compte tours, un dwellmètre un mode "réglage point d'allumage" où là le pistolet est calé automatiquement sur zéro et un mode mesure de l'avance pour le régime qui est indiqué en même temps et ici on peut jouer sur le déphasage ce qui permet effectivement de vérifier le point d'avance amenant le repère du volant en face du PMH. Dans ce mode de fonctionnement le pistolet affiche aussi le régime moteur. je me demande si ce genre de bestiole pourrait servir à régler l'avance à dépression à condition qu'on ait des courbes quelque part.. encore que .. il faudrait que le réglage tienne compte de l'action des masselottes de l'avance centrifuge. Si ce réglage est possible, il se pourrait bien que j'offre un allumeur neuf à la SP tant que ça se trouve encore pas trop difficilement. Merci pour tes conseils, et merci aux autres contributeurs également. j'apprends à faire des choses auxquelles je n'aurais jamais osé toucher même si à certains moments j'ai pu remplacer par exemple l'embrayage d'une BX tout seul sur un parking... mais le moteur restait tabou pour moi. Ce que je vois c'est que le forum permet de dépasser les limites et c'est bien. bonne soirée et encore merci à tous cordialement, François
  12. bonjour Ermi ce qui explique donc pourquoi le mien de 87 aime bien le réglage à 8° merci je vais corriger mon exemplaire de la RTA pour m'en souvenir plus tard.* cordialement François
  13. SUITE ET FIN ...SANS DOUTE... Je viens de régler l'avance à 8° et d'aller faire un essai : 1- réglage trouvé et stable plus facilement que le réglage à 10 ° (ou alors c'est moi qui commence à mieux faire...pas sûr.. pas encore ...) 2- le moteur est plus nerveux 3- le cliquetis : à froid pas de différence détectable avec mes pauvres oreilles, mais à chaud oui !! un affaiblissement net. Donc ce moteur aime être réglé à 8° (pas ce que dit la RTA qui préconise 10 mais bon... carburant sans plomb, usure de l'allumeur, du moteur ...) je vais rester comme ça et surveiller encore merci pour tous vos conseils à bientôt (quoique... cette voiture me pose peu de problèmes et c'est tant mieux !!) cordialement François
  14. Bonjour je viens de vérifier le réglage d'avance au pistolet électronique avec la méthode 1 : pistolet sur zéro et repère aligné sur 10 ° avant le pmh pour vérifier j'ai utilisé la méthode 2 et je trouve un déphasage de 11° en face du repère de point mort haut. J'en ai profité pour régler la richesse et j'ai trouvé un point d'équilibre où je "récupère" les 100 tr/mn que j'avais perdu au réglage d'avance. Mais je n'ai pas eu à modifier le réglage effectué hier Démarrage à froid et à chaud au quart de tour, ce qui est une bonne surprise pour le démarrage à froid où je devais m'y reprendre à deux ou trois fois. pour le cliquetis, il est déjà beaucoup plus discret moteur chaud (après 60 km de route et autoroute ). à l'essai sur route - pas de bruit inhabituel du moteur en régime - j'ai gagné environ 10 km/h en 5ème sur les mêmes portions... et encore... la vitesse étant limitée à 110 je n'ai pas essayé d'aller plus vite que 130 sur un faux plat montant significatif avec une réserve de puissance à 110 qui me permet de doubler sans problème. Pour le cliquetis, j'ai la voiture depuis 2005 et j'ai toujours entendu du cliquetis plus ou moins à cette intensité. Quoi qu'il en soit dans un premier temps je démonterai le cache culbuteur et j'irai glisser des cales FACOM comme indiqué sur l'excellent tuto sur le sujet sur le forum. Tant que je ne touche à rien je ne risque qu'une chose c'est de voir qu'un réglage est nécessaire. J'ai trouvé un vieux mécano qui a fait son apprentissage sur cette voiture et qui la connait donc un peu et en cas de souci je lui donnerai à régler. Je ne veux pas jouer avec le risque de faire des dégâts sur les soupapes ou les tiges de culbuteurs. Pour terminer, quand ça monte vraiment il est utile de repasser en 4 mais sur un cléon 1100 qui a 285.000 km je crois qu'on peut lui pardonner ça. (sauf à faire refaire ou remplacer le moteur... et encore avec la boite 5 qui est dessus ...) . Je remarque un point de fonctionnement que je connaissais déjà à 110 en 5ème où le moteur fait peu de bruit et a l'air de ne pas souffrir, même en montée. Quand j'ai à faire de longues distances je ne dépasse que rarement 110/120 km/h et je fatigue avant la voiture. merci pour toutes vos réponses. cordialement François
  15. Bonsoir Merci de la réponse le pistolet est un modèle à déphasage électronique qui a un pas de 1° et qui est automatiquement à zéro à la mise en route en tout cas à priori (il n'y a pas de curseur. je n'ai pas encore fait d'essai sur route mais si perte de puissance il y a je vais vite m'en apercevoir. Par ailleurs le ralenti qui était assez irrégulier est devenu régulier ce qui avait l'air d'une bonne nouvelle et le moteur a l'air de bien répondre sur des accélérations limitées et à vide. je reprends les réglages et je poste les résultats.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.