Jump to content

Rafiki

Amateur Mechanic
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Normal

About Rafiki

  • Rank
    Amateur
  • Birthday 06/26/1989

Your Super 5 (recommended to simplify problems resolution, leave it blank if you don't own a Super 5)

  • My Super 5
    Super 5 TL
  • Year
    1987
  • Other(s) Super 5
    Super 5 TL

Personal Informations

  • Genre
    đźšą Homme
  • Place
    Corrèze (19)
  • Interests
    Multiples

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est ça, c'est la seule attaque qu'elle a, j'ai justement pris des photos de plus prêt, mais pas autorisé à en posté plus pour l'instant. Si vous avez des conseils pour restaurer ça d'ailleurs Je suis preneur! On pensait nettoyer et souder ce qu'on pouvait, mais à voir! J'ai le mécanisme des essuie glace à changer, il n'a pas supporter la dernière pluie (jour ou le joint de culasse m'a aussi lâché soit dit en passant), et a fini de percer la baie, entrainant le bloquage de l'essuie glace passager (que j'ai du au final casser en tentant de le débloquer)
  2. Voilà la bête! Et forcément, c'est le bordel, autant autour que dedans
  3. Bonjour, et merci! Pour l'instant la pauvre a le capot enlevé et est tâchée de partout! Dès qu'elle tourne et qu'elle est nettoyée, je m'en chargerai! Promis!
  4. Et bien le bonjour! J'ai acquis en novembre de l'année dernière une jolie super 5 de 87. Moteur C1E G7/50 de 130.000 km, achetée au premier propriétaire. La voiture dormait dans un garage, de ce fait elle est vraiment propre d'extérieur (à part à priori la maladie des super 5, un bon point de rouille sous le pare-brise, qui m'a bouffé un essuie glace). Tout le reste de la carosserie et du chassis sont en très bon état. Seul problème, le moteur. Le joint de culasse m'ayant lâché au bout de 6 mois. J'ai donc mis la main à la patte avec un ami à moi, récupéré une culasse éprouvée, changement des joints du haut moteur (collecteur compris) en grande partie grâce à vos différents tutoriels. S'en est suivi un nouveau souci, fuite d'essence au niveau du carburateur, la pauvre titine ne voulait toujours pas péter! On recommencer et nous lançons dans la réfection de mon solex 32bis, qui s'est soldée par une réussite! Le moteur démarre et là, mauvaise surprise supplémentaire; ma jauge d'huile décolle du moteur avec une belle gerbe d'huile. Triste constat, une segmentation morte. On aurait pu s'en douté, vu qu'un des cylindres sous la culasse, était quand même plus propre que les autres... Et bien entendu, il s'agissait du cylindre ou le joint de culasse été bien détérioré au niveau du démontage. Mais bon, simples amateurs que nous sommes, ça ne nous a pas traversé l'esprit. Résultat des courses, j'ai appelé une bonne 50ene dans casse dans un rayon de 200 bornes, et ai fini par trouver un autre moteur C1E G7/50 avec 129.000 au compteur, d'aspect plutôt propre. On démonte l'ancien moteur, nettoyons et préparons le nouveau moteur (changement d'embrayage, tri entre les différentes durites pour garder celles dans le meilleur état, changement de pompe à eau, filtre à huile et crépine d'essence, nettoyage du circuit de refroidissement, mise en place du précédent carbu refait, etc...). On vérifie le train avant tant que le moteur est enlevé, c'est grosso modo correct, rien de trop urgent (une légère fuite de la boite, mais rien d'alarmant pour le moment). On remet donc ce nouveau moteur en place (qui est rentré dans la boite comme papa dans maman), on remonte tout, petite vidange, une nuit de repos, nouvelle vidange, 1h de repos, et on tente le tour de clé! Et là... Bah rien! L'essence ne monte pas dans la crépine. On se laisse pas démonté, mais on démonte l'ancienne pompe à essence, qui elle fonctionnait très bien sur l'ancien moteur. On interverti les deux, et l'essence fini par arriver dans le carbu, mais (parce que oui, les ennuis continuent :D), toujours rien! Un petit pouf de temps en temps, et une très légère fumée qui sort du pot derrière. Le moteur c'est bon, la carburation c'est bon, le démarreur c'est bon, la bobine d'allumage est neuve, reste plus beaucoup de possibilités, les bougies, la tête d'allumeur potentiellement encrassée, ou l'allumeur. On teste une première bougie. Elle fait un arc, tout va bien, elle fonctionne. On teste la deuxième, rien... on teste la deuxième sur le premier faisceau, et elle marche. On enlève la tête d'allumeur et nous tombons nez à nez avec le soucis! Le doigt d'allumeur cassé au niveau du détrompeur, ne peux plus tourner, et reste bloqué sur le faisceau de la première bougie. Ce qui explique les petits poufs, et la légère fumée qui sort à l'échappement. Seul problème, je n'ai cette fois pas la pièce en double, car les deux allumeurs sont différents (pourtant deux Ducellier R335D83, mais ils n'ont pas la même hauteur, ni le même doigt d'allumeur). Du coup je commande actuellement un doigt d'allumeur pour le distributeur actuellement monté. En espérant que ça finisse par fonctionner! Mais en éliminant les problèmes uns à uns, ils va bien finir par ne plus y en avoir Merci à toute la communauté en tout cas pour votre aide précieuse, et vos très nombreux tutoriels, je découvre la mécanique et m'y plait allègrement! Lucas
Ă—
Ă—
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.