Jump to content
By Zorro_X

Concours d'été 2019 !

Gagnez un kit Expert cliquet avec rallonge et 16 douilles 6 pans. C'est par ici ... ➔

Mathusalem

⭐️ Benefactor Mechanic
  • Content Count

    4,041
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    24

Everything posted by Mathusalem

  1. Ca n'enlève pas les rayures, mais elles deviennent beaucoup moins visibles.
  2. Ben non, il faut défaire le connecteur du bocal, et rouler dans une côte pour voir ce que fait le voyant. Enlever le couvercle provoquera l'allumage du voyant, mais ça n'indiquera pas la cause de la panne : si ca vient du contacteur de frein à main, tu ne verras rien.
  3. Bah oui c'est normal, il faut que ça monte au moins à 14.2 V pour considérer que la charge est terminée. Si la batterie y va, parceque si elle a du plomb dans l'aile (oui, oui... ) elle va stagner à 13 V et des miettes, et ça voudra dire qu'elle est sulfatée. Note que c'est pas parcequ'elle montera haut qu'elle sera sauvée, même si c'est un bon indice. J'ai une batterie que je monte à 15.3 V (en deux jours) mais qui n'emmène pas un moulin le matin quand il gèle. Sinon en cette saison elle bosse normalement. Les batteries c'est comme les gens, ça peut avoir plusieurs maladies... et ça supporte mal d'être laissé dans un coin sans un peu de becquetance de temps à autre !
  4. Ben non. Si tu fais ça, le moteur cale aussitôt. L'antiparasite se branche sur le + de la bobine. Sur la borne RUP il ne doit y avoir que le Delco, et éventuellement un départ vers un compte-tours. Sur le Delco lui-même la borne RUP est aussi raccordée au condensateur.
  5. J'ai du relire 2 fois, je traduis : le voyant de niveau de liquide de freins est le même que le voyant de frein à main. Ceci dit, l'idée de débrancher temporairement le connecteur sur le bocal de LDF est ce qu'il y a de plus simple. Sinon pour le contact de frein à main, on peut entailler un peu la moquette avec un Opinel pour aider. A cet endroit ça ne se voit pas
  6. En effet il ne faut jamais toucher le réglage usine. En fait il n'y a pas de réglage à faire puisque c'est automatique : si les pièces sont bien montées le jeu des garnitures se stabilise de lui-même après quelques coups de frein (à la pédale). M'enfin bon, faut pas bricoler avec les freins c'est très dangereux. Le jeu indiqué par Renault (8 crans au serra complet) est indispensable pour que le système de rattrapage de jeu automatique puisse fonctionner normalement. Et effectivement s'il n'y a pas assez de jeu on peut arriver à se retrouver sans freins du tout après avoir roulé quelques dizaines de km assez vite.
  7. Le bon réglage c'est 8 crans, et le manuel Renault insiste pour dire que c'est très important.
  8. A mon avis ça ne détectera pas toutes les pannes possibles. Il faut monter ça avec une bobine et un éclateur réglé à 1 cm pour vérifier que ça peut réellement emmener la bobine et faire une étincelle qui pète la santé. M'enfin c'est vrai que si le test de l'ampoule échoue, ça prouve que le bidule est cramé.
  9. Ben la solution s'impose d'elle-même : traiter au Rustol ce qui est rouillé, attendre que ce qui est neuf soit rouillé, et même traitement. Une fois que tout est rustolisé, enduit aux endroits visibles, puis peinture 2 couches bien régulière après séchage complet. D'après mon expérience sur un portail, Rustol sur rouille + penture glycéro ça tient 15 ans au moins, si on n'utilise pas de la peinture de Bricomerlin à bas prix, où il y a plus de poudre de craie qu'autrechose. Si on est juste au point de vue budget, on peut mélanger le Rustol par moitié avec de l'huile de lin de bonne qualité, qui vaut beaucoup moins cher. L'important c'est de laisser sécher avant de recouvrir le Rustol qui a besoin de l'oxygène de l'air pour finir sa polymérisation. Je me méfie du "minium" qui n'est plus du vrai minium depuis bien longtemps (ne contient plus un gramme de plomb), de toute manière il faudrait sabler pour assurer un accrochage sérieux, parceque la tôle neuve est toujours grasse (on la graisse pour la passer dans les laminoirs). D'un autre côté, comme tu n'es pas loin de Pornic, tu peux toujours aller trainer là bas pour tenter de récupérer pour un prix modique un fond de bidon de peinture marine, j'imagine que les pêcheurs savent exactement à quoi s'en tenir au sujet de la bonne peinture à utiliser sur le fer...
  10. C'est BR qui envoie du courant vers la bobine, mais uniquement quand le démarreur tourne. Quand on n'actionne pas le démarreur, il n'y a aucune liaison sur le fil BR qui est comme on dit "en l"air" côté solénoïde. Le mieux pour toi est de refaire le montage normal sans résistance, la bobine étant alimentée directement par le BY, et tu oublies BR. Le tout avec une bobine normale. Si la résistance est cramée, c'est normal que ça ne marche pas, puisque la bobine n'est pas alimentée quand le moteur est censé tourner par ses propres moyens. En cas de difficulté de démarrage à froid en hiver, le remède est simple : réduire un peu l'écartement aux bougies (0,6 ou 0,7) pour que l'étincelle puisse se faire même si la batterie est un peu basse.
  11. Oui, ben c'est pas évident, il faut le reconnaitre. J'ai fouillé un peu dans mes souvenirs... Vu le schéma, moteur tournant, la bobine est alimentée en +12 par le fil BY à travers une résistance (qui est en vert sur le schéma). Lors du démarrage, le fil BR (on ne sait pas vraiment où il aboutit dans le solénoïde, c'est mal dessiné) envoie directement du +12 sur la bobine, ce qui veut dire que la résistance verte est court-circuitée (puisque BY et BW sont reliés dans le Nieman quand on actionne la clé pour démarrer). L'utilité du système est la suivante : la bobine est étudiée pour fonctionner normalement sous, mettons 10 V, et la résistance verte fait la chute de tension nécessaire pour passer de 14 V (moteur en marche) à 10 V. Au démarrage, l'alternateur ne débite rien, et la batterie donne environ 10 V vu la chute de tension provoquée par les centaines d'ampères tirés par le démarreur. Mais là l'alimentation de la bobine est directe (sans passer par la résistance) et donc elle fonctionne normalement malgré la tension basse. La bobine est évidemment d'un modèle spécial, marquée 12 V mais calculée pour 10 V. Si ce dispositif n'existe pas, ce qui est le cas dans beaucoup de modèles, la bobine doit être calculée pour marcher normalement sous 10 v (pour permettre le démarrage à froid) mais elle doit supporter 14,4 V et même un peu plus en marche normale. Ce qui est mauvais pour sa durée de vie, elle chauffe trop... Sur les voitures anciennes de luxe (Primaquatre...) la bobine était à bain d'huile, pour assurer le refroidissement. Dans le cas présent, si on débranche le fil BR, tout semblera marcher normalement. Même chose si on monte un solénoïde qui n'a pas de prise BR. Par contre, au petit matin d'une nuit d'hiver glaciale, ça risquera de mal se passer. Même punition si on remplace la bobine spéciale par un modèle courant (il faudrait alors virer la résistance et le fil BR, et relier directement le fil BY au (+) de la bobine, c'est à dire revenir au montage "normal".)
  12. Le 12 V de commande de solénoïde doit impérativement être coupé dès que le moteur démarre, sinon d'une part la batterie continue à se vider dans le démarreur, et d'autre part comme le pignon reste sorti il est entrainé à une vitesse folle (8 fois la vitesse du moteur) ce qui ne se fait pas en réalité parceque le pignon est monté sur une rampe hélicoïdale qui tend à le repousser vers le dedans. Mais on peut avoir une idée de ce qui se passe en maintenant la clé : ça fait un immonde bruit de ferraille parceque le bord du pignon touche la couronne du volant et ça rabote les dents, autant du démarreur que du volant. Mais en plus de toute manière il n'y a aucune raison de commander le solénoïde quand le moteur tourne par ses propres moyens. D'ailleurs le Nieman est goupillé de manière à ce qu'on soit obligé de couper le contact avant de le remettre pour lancer le démarreur à nouveau. Mais peut-être je n'ai pas compris le sens exact de la question... (qui a dit : l'âge ? non c'est la chaleur !)
  13. Oui, si ça se trouve le bidule est resté 10 ans sur une étagère, donc... faire bouillir !
  14. Non. Ca marche même bien avec 1 litre en moins. La vitesse concernée est la 5e qui se met à siffler en cas de manque d'huile important. Mais quand ça siffle c'est trop tard, la limaille est au fond du carter. Je ne sais pas quel était le problème arr, 1 et 2 mais généralement c'est une affaire de tringlerie ou de bloc moteur-boite qui n'est plus à sa place.
  15. Sur tous les avions la position du réservoir est critique, parcequ'il se vide progressivement, et il faudrait qu'il soit situé au centre de gravité pour que ça ne déséquilibre pas l'appareil. Dans les gros avions, on les loge dans l'épaisseur des ailes, et on se débrouille pour pomper exactement la même quantité des deux côtés. Dans les F1 aussi on met le réservoir dans le dos du pilote, au centre de la voiture.
  16. Détruire une voiture sans CG ? C'est pas un problème. A la déchèterie près de chez moi j'ai déjà vu des gens balancer des bouts de voiture (un plein fourgon) sans qu'on leur pose aucune question...
  17. Oui, et la qualité des métaux, les traitements thermiques, etc. Et c'est avec un moteur de ce genre que Charles Lindberg a traversé l'Atlantique. Je crois me souvenir qu'il a usé 2500 litres d'essence et 28 litres d'huile.
  18. Oui, mais faut fabriquer un mini banc-d'essai. Comme il y a un connecteur et que ça prend 30 secondes pour le brancher dessus, c'est plus vite fait ! Encore faut-il avoir une voiture à disposition. Comme je n'ai plus de Sup5, et que j'ai une dizaine de boitiers Cartier, il va bien falloir que je me décide à fabriquer un banc d'essai... si je veux les vendre...
  19. Ca fait un bail que je répète à qui veut l'entendre que sur Sup5 (et Twingo, Clio, etc.) on peut résoudre 50% des pannes avec un pinceau et une bombe de nettoyant contact. On peut même en mettre une giclée dans les serrures rétives, et le Nieman aussi.
  20. Mais je t'assure... Au début des l'auto il y avait 2 segments râcleurs et 4 segments au dessus. Malgré ça, on pouvait user quelque chose comme 1/4 de litre d'huile aux 100 km. Et 12 litres d'essence... à 60 km/h.
  21. Si je te suis bien, le carter n'a pas été démonté. Donc le piston n'a pas pu être remplacé, donc la titine a fait 80 000 bornes avec un piston cassé et pas de segment racleur ? C'est beaucoup plus étonnant que les morceaux dans le carter ! C'est fou le nombre de trucs qui ne servent à rien dans les bagnoles.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.