Jump to content
  • This is not a forum but a community!

    20100521_GTX_0003.JPGWe all love this mythical and popular car, because we sailed in one being childrens, because someone in the family had one or just because it always made us want it... because it's endearing, whatever we say.
    Its great success is certainly due to the fact that with a simple mechanics, with little or no electronics, it is easy to maintain by yourself without expensive tools, without forgetting that the parts are not expensive and always easy to find. Even today, for some homes, students and people with "little budget", it is a source of great comfort at a lower price: far from car loans and garage mechanics, which are becoming more and more inaccessible. The small engines models (the most common) are very robust and still consume very little, sometimes less than recent "equivalent" cars, which makes it by definition just as ecological, if not even more by the simple fact that we we always use it instead of buying new ones ... At the level of the official technical control, benefiting from its "seniority", it does not undergo the modern standards much too restrictive, the tranquility is assured.
    Today it is still an interesting car for everyday use, especially and clearly from an economic point of view.
    Collectors are also beginning to take an interest in this 30-year-old "granny": restoration, maintenance or refurbishment, repairs, etc ... make it possible to find "newer than new" models for the pleasure of the eyes and to see this French heritage thus safeguarded.
    We have created this community to bring together all those who are interested and who wish to take part in this adventure to preserve their Renault Super 5, whether by maintenance, repair or restoration: you will find here all useful information and tips on these topics.

    The forum is freely accessible in its entirety: there is no need to contribute, buy, neither pay anything to integrate the community and participate.
    To be able to ask questions and share your interest, all you have to do is register and present yourself properly!
    You do not have to have a Super 5: an interest in auto mechanics is enough

    Welcome !

    (This message disappears if you register into the forum)

    [Translated from french using GoogleTranslation tool]

     

Quel couple de serrage pour les clés dynamométrique?


basthet22
 Share

23 posts in this topic

Recommended Posts

Bonjour à vous tous

 

Désolé si je ne suis pas dans la bonne section du forum mais je ne savais pas trop où poster ma question :)

 

Donc voilà comme dit dans le titre, quel couple de serrage faut-il pour des pièces neuves?

 

Je m'explique, quand j'ai changé l'année dernière mes rotules de suspension, la RTA m'a donné un couple de serrage de 7.5 daN.m. J'avais une rotule neuve, avec un boulon neuf (logique) et lorsque j'ai serré au couple préconisé, la clé a arraché le filetage de la rotule. Résultat bon pour utiliser la meuleuse pour le virer :(

 

Donc au vu des matériaux moins costaud qu'avant, comment trouver le bon couple serrage pour éviter ce genre de mésaventure? Je me méfie des valeurs de la RTA maintenant même si pour l'époque c'était surement les bonnes.

 

Merci pour vos retour :)

Link to comment
Share on other sites

Je pense que tu n'avais pas le bon couple pour ta rotule, normalement c'est 4daNm pour l'écrou qui la lie au porte-fusée... donc si t'as mis 7,5 c'est peut-être normal que ca ait pété ! 😕

 

(PS message déplacé dans la bonne section)

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Merci pour le déplacement :)

 

4 daN.m? Bizarre la RTA ne donne pas du tout cette valeur... Effectivement si c'est réellement 4 da c'est logique qua ça ai laché, c'est presque le double :(

Edited by basthet22
Link to comment
Share on other sites

Alors, je viens de regarder sur le Haynes : Biellette de direction à porte fusée => 4 da.Nm

Le seul serrage que je vois à 7,5 da.Nm c'est celui de la rotule inférieure au triangle de suspension. Mais attention, ca m'est déjà arrivé avec des rotules Quinton Hazell d'utiliser les vis et écrous livrés avec et ca ne tient pas du tout le serrage, du coup je garde toujours mes anciens, et tant pis pour le nylstop... Mais je crois que tu peux acheter les écrous neufs dans le bon acier en magasin auto...

 

Edit : je viens de vérifier sur la RTA et j'ai les mêmes valeurs... :hein:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les écrous, je ne m'embête plus je prends ceux du boulot. Etant dans la construction naval (électricien) je récupère de la visserie inox.

 

Mais du coup je n'ai plus le couple de serrage adequate donné par la RTA. D'où ma question. :)

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, basthet22 a dit :

je récupère de la visserie inox.

inox ne veut pas dire acier. Ce qui est important c'est que ce soit assez "dur" pour résister au serrage recommandé.

il s'agit de quelle vis/écrou qui te pose problème ?

Link to comment
Share on other sites

A l'heure actuelle aucune en particulier, quand j'ai changé ma courroie de la DA j'ai du démonter l'alternateur et la pompe de DA. Du coup je n'ai rien serré au couple mais j'ai serré le plus fort possible.

 

Je me pose cette question car si un jour je dois intervenir sur des pièces bien plus sensibles, je ne voudrai par foirer un boulon ou autre à cause d'un mauvais couple. Il doit bien y avoir une correspondance avec les "aciers" moderne et ceux de l'époque, enfin je l'espère.

Link to comment
Share on other sites

ah oui... alors parfois t'as une indication sur la nature de l'acier dans la tête d'une vis, mais pas toujours. Sans ça tu ne peux que te "fier à ton instinct", ce qui n'est certes pas très cartésien... donc il faudra "serrer fort mais pas trop fort"... :cat:

Link to comment
Share on other sites

Je vois, c'est un peu au "pifaumetre" sur ce coup là :)

 

je tenterai avec des tableaux de serrages au couple qu'on a au boulot, ça aidera peut-être à ce donner une idée

Link to comment
Share on other sites

ca peut être intéressant si tu peux les partager... :sourcils:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Normalement sur les vis il y’a des chiffres qui indiquent la classe de la vis et du coup son serrage auquel elle est prévue. Je prendrais en photo demain nous avons un tableau de serrage suivant les types de boulons que l’on doit serrer et suivant ce qui est écrit sur la tête. Après pas sûr que ces chiffres apparaissent sur toutes les vis.

Link to comment
Share on other sites

Attention une vis en inox casse plus vite qu'une vis acier zingué à indice égale (vu minte fois au taff)

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

On a la même chose, par exemple pour un serrage au couple d'un écrou de 6 en 8.8 c'est 9.6 Nm

 

Je ferai une photocopie du tableau et je vous le donnerai demain :)

 

Grosso modo ça correspond à celui-ci: https://www.facom.fr/partage/dynamometrie/guide_serrage_controle.pdf

 

Je mettrai le notre ça serait interessant de comparer les valeurs

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Latitine a dit :

Normalement sur les vis il y’a des chiffres qui indiquent la classe de la vis et du coup son serrage auquel elle est prévue. Je prendrais en photo demain nous avons un tableau de serrage suivant les types de boulons que l’on doit serrer et suivant ce qui est écrit sur la tête. Après pas sûr que ces chiffres apparaissent sur toutes les vis.

C'est pas vrai a 100% pour le serrage mais oui les chiffres sont importants. Le serrage va aussi dépendre du matériau que l'on vient serrer, de l'épaisseur, des traitements éventuels, du diamètre de la pièce etc...

Par contre on peut remplacer une vis par une autre de même diamètre et même classe sans risque. Pour info voilà à quoi correspondent les chiffres 😉

1567351574_Capturedcrans_20210826-221348.thumb.png.6b91d54082c7431e8dce936c63fb54fe.png

La limite élastique c'est la contrainte où la pièce sera définitivement déformée. La limite à la rupture ça porte bien son nom, c'est là où ça casse

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Latitine a dit :

Après pas sûr que ces chiffres apparaissent sur toutes les vis.

c'est ce que je disais plus haut : il y a des vis où il n'y a rien. Et sur les écrous il y a rarement quelque chose.

Enfin, cela n'enlève que serrer un organe vital à un couple inférieur au couple préconisé c'est tout de même prendre un risque.

 

Merci @GBFIAlex pour le tableau ! :jap: 

Ce que tu dis est valable si tu serres plus fort (concernant les matériaux serrés), là on parle de serrer moins fort parce que l'acier des vis est plus malléable. Du coup aucun risque pour les pièces serrées autre que la sécurité (cf + haut).

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Zorro_X a dit :

Merci @GBFIAlex pour le tableau ! :jap: 

Ce que tu dis est valable si tu serres plus fort (concernant les matériaux serrés), là on parle de serrer moins fort parce que l'acier des vis est plus malléable. Du coup aucun risque pour les pièces serrées autre que la sécurité (cf + haut).

En serrant moins fort on s'expose aussi à un risque de casse des vis (en fonction des efforts bien sûr).

Une vis ne doit jamais travailler en cisaillement, c'est à dire un effort perpendiculaire à son axe. Elles ne sont pas dimensionnées pour ça et assez fragile. Dans la pratique il y en a toujours.

Le serrage au couple permet justement de suffisamment contraindre la vis et le matériau pour "transformer" ce cisaillement en traction/compression. Je développe pas trop ce passage là je vais induire des gens en erreur 😅

Du coup si on ne sert pas assez, on ne va pas transformer tout le cisaillement et ainsi il va en rester qui va faire travailler la vis et donc la fragiliser.

 

Bien évidemment il y a toujours des coefficients de sécurité, mais l'idée est là

 

Par contre on reste d'accord qu'une vis qui doit être serrée à 10daN.m dans une application, peut très bien l'être a 3 dans une autre, c'est un ensemble qu'il faut prendre en compte

Edited by GBFIAlex
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Voici le tableau de couple de serrages qu'on utilise au boulot, désolé pour la qualité mais c'est une photocopie, d'une photocopie, d'une photocopie, d'une...

 

 

img035.jpg

Si ce n'est pas assez lisible, je la ressortirai avec un tableur :)

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 26/08/2021 à 22:18, GBFIAlex a dit :

C'est pas vrai a 100% pour le serrage mais oui les chiffres sont importants. Le serrage va aussi dépendre du matériau que l'on vient serrer, de l'épaisseur, des traitements éventuels, du diamètre de la pièce etc...

Par contre on peut remplacer une vis par une autre de même diamètre et même classe sans risque. Pour info voilà à quoi correspondent les chiffres 😉

1567351574_Capturedcrans_20210826-221348.thumb.png.6b91d54082c7431e8dce936c63fb54fe.png

La limite élastique c'est la contrainte où la pièce sera définitivement déformée. La limite à la rupture ça porte bien son nom, c'est là où ça casse

Et comment calcules-tu le couple de serrage à partir de ce tableau ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, repar2000-r9 a dit :

Et comment calcules-tu le couple de serrage à partir de ce tableau ?

Uniquement avec ça tu peux pas. Il faut prendre en compte les matériaux, l'épaisseur des pièces, les traitements éventuels, le type d'effort, le nombre de vis, etc...

Pour la comparaison, c'est un peu comme si je donnais une dimension de pneu et qu'on me demande quelle pression mettre dedans sans savoir sur quel voiture ce sera monté, pour quelle utilisation etc...

Mais si ça intéresse je peux ressortir mes cours et essayer d'expliquer un peu tout ça, en espérant que ce soit pas trop compliqué

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, GBFIAlex a dit :

Uniquement avec ça tu peux pas. Il faut prendre en compte les matériaux, l'épaisseur des pièces, les traitements éventuels, le type d'effort, le nombre de vis, etc...

J'ai mal posé ma question.

Je ne voulais pas parler du couple de serrage dans un montage donné mais du couple de serrage maximum que la vis peut supporter avant de s'allonger ou de casser.

Ce tableau permet-il de calculer cela ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, repar2000-r9 a dit :

J'ai mal posé ma question.

Je ne voulais pas parler du couple de serrage dans un montage donné mais du couple de serrage maximum que la vis peut supporter avant de s'allonger ou de casser.

Ce tableau permet-il de calculer cela ?

Oui et non on va dire. On peut le calculer a partir de valeurs qui sont dans le tableau, mais il en manque les 3/4. Et le calcul est impossible à faire de tête.

Il vaut mieux utiliser des tableaux comme ceux de basthet où les calculs sont déjà tous fait. On trouve aussi des solveurs en ligne où on rentre les caractéristiques de la vis et d'autres paramètres et qui sortent le couple max

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, GBFIAlex said:

Mais si ça intéresse je peux ressortir mes cours et essayer d'expliquer un peu tout ça, en espérant que ce soit pas trop compliqué

Je pense que ca ferait un super tuto qui serait utile à beaucoup de monde. Trouver le bon couple de serrage quand ce n'est pas indiqué dans le manuel relève bien trop souvent de la chance... Sans compter que ca sert pour tout (!)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

je suis bien d'accord avec Zorro_X, ça serait vraiment très intéressant de connaitre le couple de serrage max que l'on peut appliquer sur un écrous avant qu'on ne 

le casse. Ca en aiderait plus d'un je pense

Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.