Jump to content
  • This is not a forum but a community!

    20100521_GTX_0003.JPGWe all love this mythical and popular car, because we sailed in one being childrens, because someone in the family had one or just because it always made us want it... because it's endearing, whatever we say.
    Its great success is certainly due to the fact that with a simple mechanics, with little or no electronics, it is easy to maintain by yourself without expensive tools, without forgetting that the parts are not expensive and always easy to find. Even today, for some homes, students and people with "little budget", it is a source of great comfort at a lower price: far from car loans and garage mechanics, which are becoming more and more inaccessible. The small engines models (the most common) are very robust and still consume very little, sometimes less than recent "equivalent" cars, which makes it by definition just as ecological, if not even more by the simple fact that we we always use it instead of buying new ones ... At the level of the official technical control, benefiting from its "seniority", it does not undergo the modern standards much too restrictive, the tranquility is assured.
    Today it is still an interesting car for everyday use, especially and clearly from an economic point of view.
    Collectors are also beginning to take an interest in this 30-year-old "granny": restoration, maintenance or refurbishment, repairs, etc ... make it possible to find "newer than new" models for the pleasure of the eyes and to see this French heritage thus safeguarded.
    We have created this community to bring together all those who are interested and who wish to take part in this adventure to preserve their Renault Super 5, whether by maintenance, repair or restoration: you will find here all useful information and tips on these topics.

    The forum is freely accessible in its entirety: there is no need to contribute, buy, neither pay anything to integrate the community and participate.
    To be able to ask questions and share your interest, all you have to do is register and present yourself properly!
    You do not have to have a Super 5: an interest in auto mechanics is enough

    Welcome !

    (This message disappears if you register into the forum)

    [Translated from french using GoogleTranslation tool]

     

Fuite échappement collecteur/col de cygne


Flo97
 Share

17 posts in this topic

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Après mes péripéties de moteur, je viens faire appel de nouveau à vous. 

 

J'ai changé le collecteur qui était percé. Le collecteur que j'ai acheté n'est pas tout à fait le même, en effet il n'a pas besoin de joint entre l'échappement et lui-même.

 

Après avoir bougé l'échappement à plusieurs reprises pour trouver la place idéale, il reste un fuite en bas du col de cygne...

 

Auriez-vous une technique miracle ou faut-il juste bouger jusqu'à ce que la fuite soit inexistante ?

 

Merci pour vos conseils

 

Florian :) 

Link to comment
Share on other sites

Si tes ressorts sont serrés correctement ( serrer à spires jointives, puis desserrer de 1 tour et demi ), et que ça fuit toujours, c'est que la boule est creusée par l'usure.

En principe, on voit des traces noires sur le chemin des gaz qui fuient.

 

Ma solution a été de refaire la sphéricité de la boule.

Le plus gros à la lime, puis un rodage à la pâte, comme pour une soupape.

 

Pour ça, j'ai utilisé le col de cygne ( neuf, ou en bon état ) que j'ai fait tourner alternativement, comme une manivelle ( pas un tour complet, mais juste un petit quart de tour centré sur la position de montage ) sur la boule.

Et un gros feutre marqueur pour contrôler les surfaces.

 

Bon, évidemment, ça ne se fait pas sur la voiture; il faut déposer les pièces.

 

Mais dans un premier temps, tu peux désaccoupler le col, poncer les surfaces, et mettre de la graisse graphitée contenant des paillettes de graphite.

Avec la chaleur, la graisse s'évacue mais les paillettes restent.

Edited by repar2000-r9
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Sinon t’as la technique utilisée partout.

De la pâte de montage d’échappement, tu serres; et tu laisse secher

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ben oui, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? 😂

 

D'ailleurs on ne parle jamais de mettre de la pâte de montage à cet endroit, car c'est une jonction articulée et la pâte va casser et partir.

 

Mais c'est peut-être une bonne option à prendre car, même si le plus gros de la pâte s'en va, il en restera dans les creux et ça évitera que ça se creuse davantage avec le passage des gaz chauds dans les fuites.

 

Bon, mais dans le cas que j'ai dû vraiment rectifier c'était vraiment trop attaqué pour que de la pâte puisse rester en place.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, repar2000-r9 a dit :

D'ailleurs on ne parle jamais de mettre de la pâte de montage à cet endroit, car c'est une jonction articulée et la pâte va casser et partir.

Juste une question : qu'est ce que tu appelles jonction articulée exactement et pourquoi ça le serait ?

 

Pour moi ça ne l'est pas, pour deux raisons : la première c'est qu'on a des vis et des ressorts qui accentue l'effort de serrage. Si on sert c'est pour maintenir en position et donc pour éviter que ça bouge -> ce n'est donc pas articulé

La deuxième, il n'y a pas de joint entre les deux. Et je n'ai absolument jamais vu de liaison métal métal qui permettait de bouger l'une par rapport a l'autre sans aucune fuite. Et justement a cet endroit on ne veut pas de fuite.

 

Effectivement on a un ensemble qui rotule, mais c'est uniquement pour la mise en position et l'ajustement. Une fois serré ça ne bouge plus.

 

Et par contre j'ai déjà vu de la pâte à échappement mise a cet endroit et ça n'a jamais bougé

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, GBFIAlex a dit :

Juste une question : qu'est ce que tu appelles jonction articulée exactement et pourquoi ça le serait ?

C'est une rotule : la surface de contact est une portion de sphère.

 

Il y a 15 heures, GBFIAlex a dit :

Pour moi ça ne l'est pas, pour deux raisons : la première c'est qu'on a des vis et des ressorts qui accentue l'effort de serrage.

Et pourquoi alors est-ce la seule jonction des parties de l'échappement qui est montée comme ça ?

 

Il y a 15 heures, GBFIAlex a dit :

Si on sert c'est pour maintenir en position et donc pour éviter que ça bouge -> ce n'est donc pas articulé

Ben si :

la ligne d'échappement est fixe ( dans la mesure de la souplesse des silent-blocs )

Et le moteur bouge.

Donc si la liaison moteur/échappement est rigide, ça casse.

 

 

Il y a 15 heures, GBFIAlex a dit :

La deuxième, il n'y a pas de joint entre les deux. Et je n'ai absolument jamais vu de liaison métal métal qui permettait de bouger l'une par rapport a l'autre sans aucune fuite.

Et les soupapes, c'est quoi ?

Certes, ça ne bouge pas en rotation car la liaison n'est pas sphérique mais conique .

Mais c'est bien métal contre métal , et sans joint.

 

Et la notion de fuite est toute relative : elle dépend de la précision d'usinage et de la pression des fluides.

Il y a 15 heures, GBFIAlex a dit :

Effectivement on a un ensemble qui rotule, mais c'est uniquement pour la mise en position et l'ajustement. Une fois serré ça ne bouge plus.

Ben si, justement, ça bouge. Et c'est pour ça que ça s'use et que ça fuit.

Link to comment
Share on other sites

Désolé la réponse sera moins propre mais sur téléphone j'ai un peu la flemme de faire une citation de ce qui m'intéresse a chaque bout de réponse. Alors :

 

1- oui je suis d'accord c'est un bout de sphère on a donc une rotule (lorsque ce n'est pas serré)

 

2- c'est le seule morceaux sur phase 1. Sur phase 2 toutes les jonctions d'échappement on une liaison similaires (colbde cygne/ligne, ligne/silencieux)

 

3- oui en effet la ligne bouge. Mais le moteur aussi puisqu'il est monté sur silentblocs. Mais on joue sur la flexibilité du métal pour ça. Passe sous la voiture et remue le col de cygne tu n'entendras aucun bruit de frottement venant de cette liaison qui laisse supposer un mouvement

 

4- ton exemple est faussé. Quand la soupape est fermée le ressort la plaque contre la culasse assez fort pour qu'il m'y ait pas de fuite. Ce n'est pas une liaison permanente. Sans compter que l'échappement est une pièce de fonderie/emboutissage alors que la soupape est usinée

 

5- j'ai déjà eu ce débat sur un réseau social et c'est ermi qui était venu avec une solution crédible : l'usire n'est pas liée à un frottement mais plus à l'effort entre les deux pièces et aux changements de température. Le col de cygne va mater le collecteur. Ajouté a ça de l'oxydation et tu as le résultat escompté.

Edited by GBFIAlex
Link to comment
Share on other sites

https://www.partauto.fr/joint-raccord-serrage/1363079-joint-d-etancheite-tuyau-d-echappement.html

 

Pour 1,61 euros y'a pas vraiment de raison de se priver ni de se prendre le chou.

Edited by gerard_brackam
Link to comment
Share on other sites

Les numéros, c'est pas plus mal.

On devrait faire ça plus souvent pour avoir des réponses précises à des questions précises .😄

 

1 : ok. Et ce n'est pas "serré", au sens "bloqué". Les ressorts ne sont pas serrés à fond, sinon ça ne servirait à rien.

Si c'était juste pour positionner au montage, il suffirait de bloquer une fois en position.

2 : non : pas sphériques, coniques. Et pas de ressort : serrage bloqué.

3 : normal, ce n'est pas le col qui bouge, il est bloqué sur le reste de la ligne; c'est le moteur qui bouge.

4 : justement, là aussi il y a des ressorts.

5 : j'en doute.

Link to comment
Share on other sites

1- si ça sert quand même a quelque chose. Ton ressort applique une force supplémentaire (loi de Newton, toute action entraîne une réaction), donc ça appuie sur ton raccord

 

2- c'est conique mais un conique très court ce qui entraîne un rotulage, plus léger certes mais rotulage quand même

 

3- Du coup si en bougeant le col de cygne tu fais bouger le moteur, ça ne démontre pas que le col de cygne est bien bloqué sur le collecteur et ne bouge pas par rapport a lui ?

 

4- oui le ressort maintient la soupape fermée, de la même manière que ton ressort maintient le col de cygne sur le collecteur. C'est exactement le même principe. Et comme je l'ai dit tu ne peux pas vraiment comparer un brut de fonderie avec une pièce qui est réusinée. Et encore là je ne parle pas de l'alu qui est plus "mou" que la fonte ou la ferraille utilisée pour la ligne et donc qui permet une meilleure étanchéité (a condition que la planéité soir bonne)

 

5- pourtant mécaniquement parlant c'est tout à fait correct (j'entends par là, mécanique des matériaux)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Flo97 a dit :

@gerard_brackam j'ai précisé que la mise en place de joint n'est pas possible :) tous les collecteurs ne sont pas identiques. 

Tu pourrais mettre des photos de ton ancien collecteur ton nouveau et le col de cygne ?

 

parce que je vois pas bien pourquoi il se monterait pas.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gerard_brackam a dit :

Tu pourrais mettre des photos de ton ancien collecteur ton nouveau et le col de cygne ?

 

parce que je vois pas bien pourquoi il se monterait pas.

Il y a 2 modèles de collecteur, le premier qui a l'extrémité sphérique, où le col de cygne vient se mettre directement, et le deuxième où le collecteur est "plat" avec un épaulement où il faut mettre un joint (celui que tu as montré) pour avoir la sphéricité. Et tu ne peux pas mettre de joint dur le premier collecteur, a moins de le modifier pour qu'il soit comme le deuxième

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

1 : ce que je dis, c'est que ça ne servirait à rien de mettre des ressorts serrés à fond.

Autant mettre des rondelles.

Donc les ressorts, desserrés d'un tour et demi, appuient effectivement comme tu le dis pour que les pièces restent en contact.

Suffisamment, mais pas assez pour bloquer les pièces comme tu le disais .

 

2 : mettre un cône, même petit,  pour faire fonction de rotule, ça ne me semble  pas digne d'une solution mécanique industrielle;

si c'était le cas, les pièces s'useraient, prendraient du jeu et ça fuirait ( comme au collecteur ).

Et l'amplitude de mouvement, due à la suspension élastique, est déjà supérieure à l'amplitude angulaire qu'apporterait cet effet de rotule.

Cela aurait pu se justifier sur une DS, où cette liaison existe entre le premier silencieux ( transversal ) et les longs tubes arrière.

Or ce n'est pas le cas : j'ai toujours trouvé ce type de raccord parfaitement serré et rigide .

Mon avis est que c'est plus facile à monter/démonter qu'un raccord emmanché, et sans la précision d'emboîtage nécessaire sur le diamètre des tubes.

D'ailleurs, sur la DS, ce joint me semble mieux se justifier par la difficulté qu'il y aurait à désemmancher simultanément les deux tubes arrière parallèles.

Mais si tu trouves une explication "officielle" de cette possible astuce, je la veux bien.

 

3 : Non, car tu ne développes pas instantanément assez de force pour dépasser la force de liaison due aux frottements et à la pression des ressorts.

Et le moteur bougera sur ses suspensions tout en restant lié au tube.

Par contre quand le moteur bouge en roulant, par exemple quand tu passe une vitesse, il dépasse ces forces car il a plus de force que toi :

je ne pense pas que tu pourrais l'immobiliser à la main.

Il pivote d'un certain angle sur un axe transversal à la voiture ( l'axe du vilebrequin ) :

la ligne d'échappement ne peut pas le suivre sur cet angle.

Donc, s'il n'y avait pas cette rotule en sortie de collecteur, le tube casserait.

 

4- oui, en fait la soupape n'était pas un bon exemple car c'est une étanchéité "fixe".

Tu parlais d'une étanchéité métal sur métal entre deux pièces mobiles entre elles.

Il faudrait plutôt parler d'étanchéité "fonctionnelle", pas absolue.

C'est-à-dire "suffisante" pour assurer la fonction.

Par exemple sur le système hydraulique des DS, vu les pressions mises en jeu, des joints ne suffiraient pas.

C'est la précision des ajustages, donc métal sur métal, qui assure l'étanchéité "fonctionnelle".

Il y a ensuite des "retours de fuites" pour récupérer les suintements résiduels.

 

5 - là, je n'ai pas de connaissances en mécanique des matériaux pour avancer des arguments.

Donc je doute; jusqu'à une démonstration ( pas juste une explication ) meilleure que mon explication.

Si tu peux la retrouver ?

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

1- il y a un avantage assez important que je vois. C'est que c'est un endroit assez peu accessible, donc tu ne peux pas forcer énormément avec une clé, ce que le ressort va permettre de par sa rigidité. Sans compter que tu auras déjà une légère dissipation thermique par le ressort qui limitera l'effet de soudure de l'écrou sur la pièce directement. Même si je ne pense pas qu'ils aient pensé à ça au moment de la conception

 

2- c'est pas pour faire une fonction de rotule, c'est juste que mécaniquement un cône court rotule 😉 tout comme un axe dans un seul roulement ne sera pas un pivot parfait. Ce cône justement sert a régler la position des pieces j'en ai fait le test sur ma 5 en changeant le silencieux. Mon pare choc ayant une découpe c'était flagrant. Et une fois serré ça ne bouge plus. En effet c'est plus facile à monter/démonter mais aussi plus fragile, j'ai vu beaucoup de voitures avec ce système et de grosses fuites (surtout sur 106 saxo)

 

3- justement un moteur avec des supports en bon état n'aura pas une très grosse amplitude. Sur un Cléon de ce que j'ai pu observer il doit bouger de maximum 3° pas plus et encore je pense être très large. Et justement ton col de cygne est flexible dans ce sens de par sa forme. C'est la même chose qu'une équerre pour étagère. Tu peux la faire légèrement fléchir en appuyant dessus. Là c'est pareil 

 

4- en effet je m'étais ma exprimé sur ce point.

Pour le côté ds je t'avoue que même si j'en ai eu entre les mains j'ai jamais regardé. Mais la bx de mon frère a des joints un peu partout, même si majoritairement il s'agit d'olives. Qui doivent avoir un état de surface absolument parfait. On a eu du mal a trouver pourquoi la pompe a essence d'une Volvo 240 fuyait, jusqu'à ce qu'on trouve une rayure sur l'olive...

 

5- un exemple concret j'en ai pas qui me vient en tête je vais chercher ça

Link to comment
Share on other sites

Les ressorts à la sortie du collecteur, selon moi, c'est pour maintenir une tension malgré la dilatation du métal, ça chauffe bien plus à cet endroit qu'à n'importe quel autre endroit de la ligne...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.