Jump to content
  • This is not a forum but a community!

    20100521_GTX_0003.JPGWe all love this mythical and popular car, because we sailed in one being childrens, because someone in the family had one or just because it always made us want it... because it's endearing, whatever we say.
    Its great success is certainly due to the fact that with a simple mechanics, with little or no electronics, it is easy to maintain by yourself without expensive tools, without forgetting that the parts are not expensive and always easy to find. Even today, for some homes, students and people with "little budget", it is a source of great comfort at a lower price: far from car loans and garage mechanics, which are becoming more and more inaccessible. The small engines models (the most common) are very robust and still consume very little, sometimes less than recent "equivalent" cars, which makes it by definition just as ecological, if not even more by the simple fact that we we always use it instead of buying new ones ... At the level of the official technical control, benefiting from its "seniority", it does not undergo the modern standards much too restrictive, the tranquility is assured.
    Today it is still an interesting car for everyday use, especially and clearly from an economic point of view.
    Collectors are also beginning to take an interest in this 30-year-old "granny": restoration, maintenance or refurbishment, repairs, etc ... make it possible to find "newer than new" models for the pleasure of the eyes and to see this French heritage thus safeguarded.
    We have created this community to bring together all those who are interested and who wish to take part in this adventure to preserve their Renault Super 5, whether by maintenance, repair or restoration: you will find here all useful information and tips on these topics.

    The forum is freely accessible in its entirety: there is no need to contribute, buy, neither pay anything to integrate the community and participate.
    To be able to ask questions and share your interest, all you have to do is register and present yourself properly!
    You do not have to have a Super 5: an interest in auto mechanics is enough

    Welcome !

    (This message disappears if you register into the forum)

    [Translated from french using GoogleTranslation tool]

     

surconsommation et perte de puissance depuis changement de rupteur


Maxime07
 Share

25 posts in this topic

Recommended Posts

Bonjours à tous,

 

Voila, tout est dans le titre !

 

Pour résumer:

 

Un jour en revenant du boulot ma super 5 s'est mise à faire énormément d'accoup. J'arrive tant bien que mal à rentrer chez moi puis impossible de démarrer. Après recherche, j'ai découvert que les grains de mon rupteur étaient foutues (70 000 km de vie quand même). J'ai changer le rupteur + condensateur de marque beru pour super 5 identique à l'ancien. Après réglage de l'écartement et avance, je retente de démarrer et là la voiture redémarre et roule !

 

Seul souci, la voiture tient difficilement le ralenti et la voiture à perdu de la puissance (le moteur vibre comme en sous régime). Je revérifie le réglage des rupteur et de l'avance et tout est correcte. J'ai nettoyé soufflet entièrement le carburateur  aucun changement. La consommation est devenue délirante passant de 7.5 l à 10 l  au 100 !!!

 

Voila je suis assez embêté, je ne comprend pas pourquoi de telles symptôme depuis :

 

Avez-vous déjà eu ce genre de souci après changement des rupteurs ?

Link to comment
Share on other sites

Le plus probable c'est que ton avance soit mal réglée. T'as sans doute fait à l'ampoule, c'est un réglage qui même s'il est apprécié par certains, de mon point de vue est beaucoup moins précis qu'avec un stroboscope, par exemple : https://www.amazon.fr/Gunson-Timestrobe-G4113-stroboscopique-induction/dp/B0012M9KGA/ref=sr_1_7?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&keywords=gunson&qid=1637708555&sr=8-7

 

Edit : j'ai trouvé celui-ci moins cher, mais je ne sais pas s'il est fiable https://www.amazon.fr/Timbertech-Stroboscope-Lumière-dallumage-Pistolet/dp/B00IIKQ116/ref=pd_sbs_2/257-2806740-4909448?pd_rd_w=s1hTl&pf_rd_p=81cea6b9-d758-4c09-83c8-cd14bfe8b85f&pf_rd_r=7428DTT6KRX6HKY2NR86&pd_rd_r=bc95b7a3-acc5-4d89-a081-8427912c1df9&pd_rd_wg=O4k01&pd_rd_i=B00IIKQ116&psc=1

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Maxime07 a dit :

J'ai changé le rupteur + condensateur de marque beru pour super 5 identique à l'ancien.

Essaie de remettre l'ancien condensateur.

Le nouveau est peut-être pourri d'origine.

 

 

 

il y a 55 minutes, Maxime07 a dit :

Je revérifie le réglage du rupteur et de l'avance et tout est correcte.

On a déjà vu quelqu'un ici mettre 4 centièmes au lieu de 40 d'écartement.

Ça marchait pas bien.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, repar2000-r9 a dit :

On a déjà vu quelqu'un ici mettre 4 centièmes au lieu de 40 d'écartement.

oui, ou plus simplement 0.4 millimètres, qui est la valeur généralement déjà inscrite sur les cales de réglage... :hein:

...parce que sinon on peut aller loin comme ça : 4 dixièmes, 40 centièmes, 400 millièmes, ... :glare:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Zorro_X a dit :

oui, ou plus simplement 0.4 millimètres, qui est la valeur généralement déjà inscrite sur les cales de réglage..

Justement non, c'est ce qui a pu tromper cette personne.

J'ai un jeu Facom 19 lames, qui est marqué :

04, 05....09 , 10 ....40 ....100.

Il avait pris le 04 pour 0,4 millimètre.

 

Je n'ai pas de jeu marqué 0,4 .

Mes jeux en millimètres sont marqués : 0,40 et pas 0,4 .

Et ils commencent à 0,10 .

Edited by repar2000-r9
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je vous confirme avoir bien réglé les rupteurs sans erreurs à 0.4 mm.

 

Je ne peux pas tester en mettant l'ancien condensateur, le câble du rupteur et du condensateur sont noyer ensemble dans une fiche ou il en ressort 1 seul câble.

 

Pour le réglage de l'avance, je ne règle plus l'avance avec une ampoule depuis longtemps. Moteur chaud, je cherche le régime maximal, j'utilise cette technique depuis longtemps et ça marche nickel. J'ai tout de même repété l'opération quelque fois que ça aille bougé mais non.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Maxime07 a dit :

Je ne peux pas tester en mettant l'ancien condensateur, le câble du rupteur et du condensateur sont noyer ensemble dans une fiche ou il en ressort 1 seul câble.Moteur chaud, je cherche le régime maximal, j'utilise cette technique depuis longtemps et ça marche nickel. J'ai tout de même repété l'opération quelque fois que ça aille bougé mais non.

En configuration d'origine, tu as un boîtier Cartier .

Si le Cartier est en place et en bon état, le condensateur peut être retiré : il n'est utile que si l'on shunte le Cartier .

 

 

 

il y a 33 minutes, Maxime07 a dit :

Je ne peux pas tester en mettant l'ancien condensateur, le câble du rupteur et du condensateur sont noyer ensemble dans une fiche ou il en ressort 1 seul câble.

Dans ce cas, essaie de retaper ton ancien rupteur, juste pour faire un essai.

 

Essaie aussi tout de même de caler ton avance initiale statique à 10°, avec une ampoule.

- directement : + Batt > ampoule > fil du rupteur ( débranché du Cartier ! )

Prend une ampoule la plus faible possible, elle aura moins d'inertie thermique.

 

il y a 33 minutes, Maxime07 a dit :

Moteur chaud, je cherche le régime maximal, j'utilise cette technique depuis longtemps et ça marche nickel.

Et tu tombes sur combien en avance initiale au ralenti, à la strobo ( capsule débranchée, bien sûr ) ?

 

Question techniques pifométriques, je n'utilise pas celle-ci.

 

Je cale à l'ampoule, puis je roule pour chauffer.

Je monte une côte, à un régime suffisant mais ne permettant pas de reprise.

J'ouvre les gaz; comme on dit, en charge.

J'ajoute de l'avance jusqu'à ça cliquette.

Et j'en retire pour être à la limite de l'apparition du cliquetis en charge.

Il m'est arrivé, avec cette méthode, d'avoir encore un léger cliquetis en roulant sur l'autoroute par temps chaud sur un faux plat à 120, en mettant en charge.

J'ai donc retiré un petit poil d'avance .

Edited by repar2000-r9
Link to comment
Share on other sites

Le 24/11/2021 à 11:31, Maxime07 a dit :

Je ne peux pas tester en mettant l'ancien condensateur, le câble du rupteur et du condensateur sont noyer ensemble dans une fiche ou il en ressort 1 seul câble.

Bonjour Maxime07,

On peut tester un condensateur avec un multimètre même sans le démonter. Il faut seulement débrancher la cosse ( la fiche ronde mâle sur le fil de 10cm qui sort du joint en caoutchouc) qui va vers le Cartier. Tu branches le multi en voltmètre, calibre 2V CC entre masse du condensateur (qui est aussi celle de la voiture), et le fil rouge (+) du multi sur la cosse mâle. Tu t'assures que les contacts du rupteur sont bien ouverts, ton voltmètre est donc en parallèle sur le condo. Tu prends ensuite une pile de 1.5 Volt, genre LR6 ou AA, et tu la mets en contact le moins vers la masse, le plus vers la cosse. Tu vas donc maintenant voir la valeur de la pile s'afficher, il n'y a pas besoin de rester longtemps, le condensateur se charge instantanément. Quand tu lâches un fil de la pile, le condensateur se décharge tranquillement dans le multimètre qui est resté branché en parallèle sur le condensateur et tu vois la tension retomber à zéro.  

Pour ce type de condo, (0,23 microfarads), un multimètre classique ayant 10 Mohms de résistance interne mettra environ 10 à 15 secondes  pour revenir presque à zéro.

Je viens d'en mesurer un au capacimètre: sensé faire 0,23 mf (d'après RTA), il en fait 0,27...

Normal, il y a une tolérance d'environ 10%. Je l'ai déchargé en 15 secondes pour un zéro complet. Attention aux multimètres a 10 €, ils peuvent avoir une résistance interne de 1Mohm,

la décharge ira dix fois plus vite! Cette valeur de résistance interne est en principe indiquée dans les caractéristiques de la notice du multi. Donc voilà une petite méthode simple quand on a pas de capacimètre

Cordialement.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Tatick a dit :

Je l'ai déchargé en 15 secondes pour un zéro complet.

Si je comprends bien, tu mesures la capacité du condo en fonction de son temps de décharge.

 

Tu as utilisé un multimètre à aiguille ou digital ?

Sur quel calibre as-tu déchargé ton condo en  15 secondes ?

 

J'utilise une autre méthode, après la mesure au capacimètre, pour voir si un condensateur  électrolytique "fuit" .

Je ne parle pas d'une fuite de liquide à l'extérieur, mais d'une "fuite" de courant.

J'utilise un multimètre à aiguille en Ohmmètre.

Je court-circuite d'abord le condo pour être sûr qu'il est vide.

J'utilise le calibre qui chargera le condo à fond assez rapidement mais pas trop ( grâce aux piles du multimètre ) .

Ce choix dépend de la capacité du condo.

Et je regarde si l'aiguille atteint la valeur "infini" et y reste.

Dans ce cas, c'est bon.

Si ce n'est pas bon, l'aiguille n’atteint pas l' infini, ou bien elle l'atteint puis redescend.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, repar2000-r9 a dit :

Si je comprends bien, tu mesures la capacité du condo en fonction de son temps de décharge.

 

Tu as utilisé un multimètre à aiguille ou digital ?

Sur quel calibre as-tu déchargé ton condo en  15 secondes ?

Bonjour à toi,

Oui, c'est le principe de mesure dune capacité. R/C donne une valeur constante de temps, en connaissant R et T, on déduit C. Donc ce temps de décharge (c'est vrai aussi pour la charge) dépend de la résistance placée en "consommateur" (ou en générateur si l'on charge). Évidemment, quand on charge en direct sur une batterie ou pile, R est quasi nulle donc la charge est instantanée. Quand on décharge à travers une résistance, le temps est proportionnel à la résistance. Pour simplifier, on peut dire qu'un condo est un accumulateur, comme une batterie, mais ayant (dans l'idéal) une résistance interne infinie, ainsi on ne pourra jamais le surcharger, ni le détruire par court circuit (décharge instantanée).

D'où son utilité dans un rupteur: au moment de l'ouverture du contact, la rupture d'induction (primaire bobine) produit un arc électrique proportionnel à la surtension générée, (je pense environ 300 V pour bobine d'allumage classique), cette étincelle est très brève, mais le condo est encore plus rapide, comme il était "vide" car court-circuité par les contacts, à l'ouverture il 

absorbe instantanément tout le courant-tension responsable de l'étincelle, on dit qu'il "souffle" l'étincelle et il protège ainsi les vis platinées des millions de micros perforations.

 

Un multimètre analogique, donc avec une aiguille sur cadre mobile, présente une résistance interne de 40 Kohms maximum (pour les meilleurs). Un multi électronique, 1 Mohm pour les moins bons, 10 Mohms classiquement pour les autres. (il s'agit d'ohms par volts)

Avec la méthode que je décris, c'est la résistance interne du multi qui décharge le condo: à 40Kohms sur un condo de 0.23mf, on aura pas le temps de mesurer le temps ! Ça commence à se voir au delà de 1000mf... C'est bien un multi digital que j'ai utilisé.

Je choisis le calibre en volts CC en fonction de la source de charge: 2V pour une pile 1.5, 20V si c'est une pile de 4.5 ou batterie 12v.

(Je continue sur ta méthode  dans dix minutes...)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, repar2000-r9 a dit :

J'utilise une autre méthode, après la mesure au capacimètre, pour voir si un condensateur  électrolytique "fuit" .

Je ne parle pas d'une fuite de liquide à l'extérieur, mais d'une "fuite" de courant.

J'utilise un multimètre à aiguille en Ohmmètre.

Je court-circuite d'abord le condo pour être sûr qu'il est vide.

J'utilise le calibre qui chargera le condo à fond assez rapidement mais pas trop ( grâce aux piles du multimètre ) .

Ce choix dépend de la capacité du condo.

Et je regarde si l'aiguille atteint la valeur "infini" et y reste.

Dans ce cas, c'est bon.

Si ce n'est pas bon, l'aiguille n’atteint pas l' infini, ou bien elle l'atteint puis redescend.

Bien sûr, ta méthode est bonne et surtout adaptée à un multi analogique, donc basse impédance.

On ne peut pas charger un condo avec un ohmmètre électronique à travers 10 Mohms, ou alors il faudra 20 ans ! (ça m'arrange pas!). Mais, à 40 000 ohms, pas de problème, c'est proportionnel à la valeur du condo. 0.23mf ne prendra que quelque dizaines de secondes, mais pour 1000mf... prévois ton weekend !

Donc ta méthode est exactement l'inverse de la mienne; tu mesures le temps de charge sur 20 ou 40k, je mesure une décharge sur 10Mohms... C'est la même à l'envers!

 

Reste la question de la fuite et de la valeur théorique annoncée .

Un condo en bon état est censé avoir une résistance interne infinie et une capacité exprimée en Farads (pour une batterie elle est exprimée en Ah, mais c'est une quantité d 'ions stockés dans les deux cas). Comme pour une batterie, si la résistance interne augmente, l'auto décharge augmente aussi, et on ne pourra plus accumuler longtemps, voire plus du tout pour un condo s'il est "claqué" (en cour-jus) ou "sec" s'il a perdu l'électrolyte. Donc là je te rejoins pour la mesure de l'infini : on ne doit pas pouvoir lire de valeur résistive sur un bon condo.

Au multi digital, c'est encore plus facile et surtout immédiat, au calibre 20 Mohms: rien ne bouge, le néant conducteur !

(Sur les bons multi, il y a aussi le calibre 2000 Mohms, celui-là voit des poullièmes d'ohms partout, même dans l'air, il trouvera toujours quelque chose d'erratique sans signification, donc on ne s'en serre pas pour les condos, ou pour le fun de voir des digits en promenade perpétuelle !)

Enfin, sur tout condo qui se respecte, est indiquée une valeur de tension de charge maximum. Au-delà il claque !  Pour un condo d'allumeur bagnole, c'est probablement 400 ou 600 volts.

 

Contrairement à une batterie, un condo peut se charger à n'importe quelle tension, sous la valeur max évidemment. D'où une pile de 1,5 v et le calibre 2V font parfaitement l'affaire pour estimer  la capacité d'un condensateur d'allumeur; il se sature à la tension du générateur de courant tout simplement.

 

Amicalement

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Tatick a dit :

Donc ta méthode est exactement l'inverse de la mienne; tu mesures le temps de charge sur 20 ou 40k, je mesure une décharge sur 10Mohms... C'est la même à l'envers!

Il y a malentendu :

je disais : "J'utilise une autre méthode, après la mesure au capacimètre, pour voir si un condensateur  électrolytique "fuit" ."

 

J'utilise cette méthode non pas pour faire une "mesure", mais pour visualiser la "fuite" d'un condensateur par comparaison avec un condensateur " de confiance" d'une valeur comparable et sur un calibre donné du multi analogique.

 

Pour la valeur capacitive, je mesure donc avec un capacimètre; pas par charge ou décharge dans un voltmètre.

 

Ce procédé me paraît trop incertain : je n'ai aucune info sur l'impédance de mes multi digitaux.

Rien ne dit que l'on peut la considérer comme une résistance.

 

Pour les multis analogiques, je ne pense pas qu'on puisse se fier non plus à une impédance "générale" de moins de 40 Kohms.

Le mien date d'un " temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître"😅

Et où les appareils étaient fournis avec leur schéma et la liste des pièces pour les réparer.

 

Excusez-moi, mais je résiste pas au plaisir de vous faire partager ça :

 

 

 

 

 

 

Document numérisé-0.jpg

Document numérisé-1.jpg

Document numérisé-2.jpg

Document numérisé-3.jpg

Document numérisé-4.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, repar2000-r9 a dit :

Il y a malentendu :

je disais : "J'utilise une autre méthode, après la mesure au capacimètre, pour voir si un condensateur  électrolytique "fuit" ."

 

J'utilise cette méthode non pas pour faire une "mesure", mais pour visualiser la "fuite" d'un condensateur par comparaison avec un condensateur " de confiance" d'une valeur comparable et sur un calibre donné du multi analogique.

 

Pour la valeur capacitive, je mesure donc avec un capacimètre; pas par charge ou décharge dans un voltmètre.

Tout d'abord merci beaucoup pour les photos de ton "contrôleur" comme on disait à l'époque. On disait même aussi un "Métrix" même quand ce n'en était pas un, tout comme frigidaire !!

Tu me renvoies tellement loin en arrière... Mais j'ai toujours mon vieux Centrad de 1967... Aie aie aie !

Bien sûr, ces vieux machins là se réparent à l'infini et ils gardent leur utilité encore aujourd'hui pour certaines mesures et surtout quand on ne veut pas risquer de claquer un numérique à 150€ pour une bête mesure sur une bobine de relais ! Ça m'est arrivé, j'avais les boules !

 

Revenant à notre condensateur, je comprends ce que tu dis. Je ne voulais pas parler de mesure à proprement parler, mais d'indication pouvant donner une idée de si la bête est foutue ou pas.

Bien sûr, le capacimètre est le mieux, et l'ohmmètre quel qu’il soit permet de savoir avec pertinence s'il "fuit" électriquement ou pas. Mais indirectement, à travers notre discussion  un peu spécialisée "condo",  c'est aussi pour Maxime07 qui a lancé le sujet que nous répondons.

Je proposais ce test simple pour ceux qui n'ont pas trop d'appareils de mesure et probablement pas de capacimètre. Tout en parlant avec toi, comme des vieux passionnés sans doute (ton multi le dis!), nous espérons transmettre quelques tuyaux à Maxime07, tout en se faisant plaisir dans un échange bien sympa. J'espère que nous lui avons apporté quelque chose dans la compréhension du rôle et de la  manière de savoir si le condo d'allumeur est bon ou pas !

Si cela intéresse quelqu'un, il est très facile de connaitre la résistance interne de n'importe quel multimètre et je peux donner la recette avec plaisir.

 

Merci encore à toi, amicalement.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Tatick a dit :

Si cela intéresse quelqu'un, il est très facile de connaître la résistance interne de n'importe quel multimètre et je peux donner la recette avec plaisir.

Moi, je veux bien 😉

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Pour vous faire un retour sur mes recherches concernant la panne. J'ai tester avec l'ancien condensateur (j'ai couper le câble et raccord) et pas de différence notable à part peut-être un ralenti un peu plus haut. J'ai donc revu l'avance à l'allumage et toujours les mêmes symptômes.

 

Je ne comprend vraiment pas pourquoi de telles problèmes depuis le changement de mes rupteurs.

Link to comment
Share on other sites

Ducellier et capsule ok pas percé. Elle est récente, changer il y a 1 an.

Link to comment
Share on other sites

Et le tuyau et la prise de dépression, par fissuré ou bouché ?

Tu sens bien le changement du ralenti en le dé/connectant ?

 

Essaie la méthode que j'ai décrite dans mon post de mercredi/12h03 ... au point où tu en es 😅

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, repar2000-r9 a dit :

Moi, je veux bien 😉

 

Recoucou à toi et à tous,

 

Voilà donc un petit topo pour déterminer la résistance interne d'un multimètre. Je fais au plus simple en partant d'une pile classique 9 volts, genre 6LR64, et d'une petite résistance de 1 Mohm (soit 1 000 000 Ohms).

 

La pile se trouve partout, et même un peu usée légèrement sous 9 volts ça ira quand même.

La résistance peut se récupérer sur une vielle carte d'électronique (couleur des bagues : Marron, Noir, Vert, or), c'est une valeur assez courante. (Pour ceux qui veulent, on peut aussi faire 1Mohm en mettant en série plusieurs valeurs récupérées, l'essentiel est d'approcher 1 000 000 Ohms, on est pas à 1000 ohms près!)

Sinon on peut la trouver chez Farnell, Conrad, etc. Le prix est dérisoire, environ dix centimes, mais ils les vendent par dix évidemment. La moins chère sera une résistance dite traversante, au carbone, sa puissance n'importe pas, choisir au moins cher. (Si problème me le dire).

 

1) Connecter la résistance sur la pile. Sur le négatif on peut la coincer facilement dans le plot.

 

2) Connecter le fil rouge du multi sur le + de la pile. (J'ai utilisé une pince croco mais on peut le tenir à la main)

 

3) En touchant le - de la pile avec le fil noir du multi on peut lire la valeur de la pile. Normal, on est directement dessus !  Ici je lis 9.41volts (multi réglé sur le calibre 20 volts, sur 200 v on lirait 9.4 volts.)

 

3) En touchant la patte libre de la résistance avec le fil noir du multi, donc en passant par la résistance, on lit maintenant 8.54 volts.

 

(Ces mesures sont faites avec un Beckman DM25L, multimètre de labo très classique des années 90.)

 

La différence est donc :   9.41 v – 8.54 v = 0.87 volts. C'est la chute de tension dans la résistance due à la consommation du multimètre pour effectuer la mesure.

Cela va nous permettre de calculer sa consommation en Ampères et à partir de là de déduire la résistance interne du multi.

 

Ici, je donne déjà les résultats à l'avance pour ceux qui sont allergiques aux calculs :

 

- autour de 0.85 v de chute, disons entre 0.8 et 0.9 volts de chute, la résistance interne du multimètre est de 10 Mohms.

- autour de 4.8v de chute, disons entre 4.5v et 5v de chute, la résistance interne du multi est de 1 Mohm .

- Pour les multi analogiques, j'y reviendrai plus loin.

 

 

Pour ceux qui veulent savoir pourquoi et comment, je continue… avec la loi d'Ohm qui dit que

I= U/R, où 

 I en ampères est égal à U en volt (aux bornes de la résistance, donc ici 0.87 v, la chute calculée) divisée par la résistance traversée en ohm. Donc pour nous ici: 

 

I = 0.87v / 1 000 000 ohms = 0.00000087 ampères.  Ça ne fait vraiment pas beaucoup mais ça nous suffit pour déterminer maintenant la résistance interne du multi.

 

La loi d'Ohm, de Monsieur Ohm pardon, dit aussi que R= U/I… Où:

 

R (du multi en Ohm) = U (les 8.54v mesurés par le multi ) divisé par l'I déjà calculée. Soit :

 

8.54v / 0.00000087 amp = 9 816 091 Ohms

Cette valeur est très proche de 10 000 000, c'est donc un multimètre de 10 Mégohms de résistance interne qui a été utilisé.

 

Brièvement je redonne les mesures et calculs obtenus sur un multimètre à 10 €, (bien pratique et ça craint pas, celui-là il est toujours dans le vide poche de la Super5 !)

 

Cette fois je résume :

 

Mesure directe sur la pile: 9.56 v  ( les multi sont rarement d'accord entre eux !)

Mesure avec la résistance en série sur la pile: 4.72 v

9.56 – 4.72 = 4.84 v de chute dans la résistance.

Donc I traversant la résistance et le multi est 4.84 / 1 000 000 = 0.0000084 amp

Donc R du multi est 4.72 v / 0.0000084 = 975 206 soit très proche de 1 000 000 Ohms, ce multi pas cher fait 1Mégohm.de résistance interne.

 

Enfin un mot pour les multi analogiques, on fait la même chose mais avec une résistance de 10 Kilo Ohms, La résistance interne de ces bêtes là est entre 1000 et 500 fois plus basse qu'un numérique classique actuel.

 

Par facilité, j'ai basé ce topo sur une pile de 9v avec une résistance de 1 M mais on peut bien sûr choisir d'autres valeurs ...

 

Je te joins aussi un lien qui va directement à ton Métrix: c'est donc un 10 000 Ohm et c'est mentionné sur le cadran en bas à gauche.

https://www.doctsf.com/metrix-460-controleur/f18328/o=y

 

image.thumb.png.d19c63f1118067cf844a8b5841b08870.png

 

image.png.98ffa57a3a799c421d9897ed00c1b7a2.png

 

 

 

Cordialement à toi et tous du forum.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Good idea! 1
Link to comment
Share on other sites

Tu devrais nous en faire un tuto, ce sera plus facile à retrouver et bien utile pour tout le monde ! ;)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Zorro_X a dit :

Tu devrais nous en faire un tuto, ce sera plus facile à retrouver et bien utile pour tout le monde ! ;)

C'est ce que j'allais dire 😅

Et même, plutôt qu'un tuto, ouvrir un taupique dans le Café, ou Équipement, à l'instar du topic sur les PC.

 

Genre " Électricité et électronique", où l'on pourrait renvoyer nos aimables convives pour ces problèmes.

J'ai récemment mis un scan de quelques pages d'un manuel de formation dans un topic où il est question de problèmes de démarreur pour clarifier son fonctionnement.

 

On pourrait même faire un topic "feuilleton" :

" Électricité et électronique : le démarreur " , ...l'alternateur, ...la jauge à essence, ......

 

On va bientôt pouvoir changer le nom du forum en "Encyclopédie-Super5" 😂

 

Il y a 6 heures, Tatick a dit :

Je te joins aussi un lien qui va directement à ton Métrix: c'est donc un 10 000 Ohm et c'est mentionné sur le cadran en bas à gauche.

Je n'avais pas fait attention aux inscriptions sur le cadran.

En fait, ce 30...10000, en rouge sous le signe courant alternatif, indique la plage de "fréquence d'utilisation:  de 30 à 10000 c/s" ( cycles /seconde), comme indiqué dans le manuel.

La résistance interne est indiquée au centre : 10000 ¤/V.

Par contre, ça concerne les calibres 7,5 V à 750 V.

Le calibre 3 V, qui se prend sur le calibre 1,5 mA, a une résistance de 2K¤ .

 

Bon, reste plus qu'à créer le topic adéquat et à y déplacer tout ça !

 

Merci pour le lien vers ce site, où je sens que je vais aller griller du temps de cerveau disponible 😅

P1210567.JPG

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, repar2000-r9 a dit :

Je n'avais pas fait attention aux inscriptions sur le cadran.

En fait, ce 30...10000, en rouge sous le signe courant alternatif, indique la plage de "fréquence d'utilisation:  de 30 à 10000 c/s" ( cycles /seconde), comme indiqué dans le manuel.

La résistance interne est indiquée au centre : 10000 ¤/V.

Par contre, ça concerne les calibres 7,5 V à 750 V.

Le calibre 3 V, qui se prend sur le calibre 1,5 mA, a une résistance de 2K¤ .

 

Bon, reste plus qu'à créer le topic adéquat et à y déplacer tout ça !

Merci pour vos retours. Je n'osais pas trop rentrer dans les détails "multimètriques" pensant que cela ne concernait pas vraiment la super5. Mais vous connaissez le Forum beaucoup mieux que moi et vous êtes donc plus à même de canaliser ce qui lui apporte du contenu réellement utile.

Est-ce que pour convertir ce que j'ai appelé "topo" en "tuto", ou "topic" (j'ai besoin d'explications pour cerner les sens exacts), il suffirait que j'ajoute des photos de la manip? Ce que je veux bien faire, mais j'ai besoin de votre aide pour que cela soit au bon endroit et que cela puisse convenir au site. Je n'ai pas d'expérience en la matière, (je ne sais même pas comment vous faites pour ajouter la clé à molette pour dire j'aime !!).

Il est vrai que je réalise que nous avons un peu détourné le sujet de Maxime07 en technologie des multimètres !

 

Revenant à ton Métrix, je n'avais pas vu l'inscription au centre. Effectivement, la résistance interne est bien mentionnée au centre en Ohms/volts. Sur mon vieux Centrad, elle est en bas à gauche... Le calibre 3 v correspond pratiquement à la résistance interne du galvanomètre de mesure seulement protégé par une résistance série destinée à sauter comme un fusible en cas de mauvaise manip, c'est évidemment le plus sensible. Les autres calibres voltmètre s’ajoutent par résistances en pas à pas. Je pense d’après le schéma que les 10 000 ohms s'obtiennent au premier calibre 7.5 volts.

Cordialement

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Tatick a dit :

En fait, ce 30...10000, en rouge sous le signe courant alternatif, indique la plage de "fréquence d'utilisation:  de 30 à 10000 c/s" ( cycles

A l'époque (1957) les diodes de redressement pour lire de l'alternatif (probablement des germanium) ne savaient guère  pédaler au delà de 10 kHz sinus avec un peu de puissance.

Link to comment
Share on other sites

Le 30/11/2021 à 08:29, Zorro_X a dit :

Tu devrais nous en faire un tuto, ce sera plus facile à retrouver et bien utile pour tout le monde ! ;)

Coucou Zorro X,

Voila, j'ai fait trois photos de la manip pour rendre l'explication plus compréhensible.

Merci de m'aider à mettre au bon endroit.

Amicalement

coincer la résistance.JPG

mesure de la pile.JPG

à travers la résistance.JPG

Link to comment
Share on other sites

Salut @Tatick, tu dois créer un nouveau sujet dans la section des tutos : https://www.forum-super5.fr/index.php?/forum/12-tutoriels/

 

Par contre tu peux réutiliser tes images sans les uploader à nouveau en cliquant sur "Autre média" en bas à droite de la zone d'édition, puis "Insérer une pièce jointe existante".

Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.