Jump to content
  • This is not a forum but a community!

    20100521_GTX_0003.JPGWe all love this mythical and popular car, because we sailed in one being childrens, because someone in the family had one or just because it always made us want it... because it's endearing, whatever we say.
    Its great success is certainly due to the fact that with a simple mechanics, with little or no electronics, it is easy to maintain by yourself without expensive tools, without forgetting that the parts are not expensive and always easy to find. Even today, for some homes, students and people with "little budget", it is a source of great comfort at a lower price: far from car loans and garage mechanics, which are becoming more and more inaccessible. The small engines models (the most common) are very robust and still consume very little, sometimes less than recent "equivalent" cars, which makes it by definition just as ecological, if not even more by the simple fact that we we always use it instead of buying new ones ... At the level of the official technical control, benefiting from its "seniority", it does not undergo the modern standards much too restrictive, the tranquility is assured.
    Today it is still an interesting car for everyday use, especially and clearly from an economic point of view.
    Collectors are also beginning to take an interest in this 30-year-old "granny": restoration, maintenance or refurbishment, repairs, etc ... make it possible to find "newer than new" models for the pleasure of the eyes and to see this French heritage thus safeguarded.
    We have created this community to bring together all those who are interested and who wish to take part in this adventure to preserve their Renault Super 5, whether by maintenance, repair or restoration: you will find here all useful information and tips on these topics.

    The forum is freely accessible in its entirety: there is no need to contribute, buy, neither pay anything to integrate the community and participate.
    To be able to ask questions and share your interest, all you have to do is register and present yourself properly!
    You do not have to have a Super 5: an interest in auto mechanics is enough

    Welcome !

    (This message disappears if you register into the forum)

    [Translated from french using GoogleTranslation tool]

     

Réparer/optimiser le circuit de refroidissement


Aero5
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous

Comme toujours, je prie les modos de m'excuser si le sujet n'est pas au bon endroit ; à 60 piges, j'ai pas encore saisi comment on range un sujet.... irrécupérable, je le crains.

Depuis quelques temps, j'arrange deux Supercinq collection 1.1 47 pour les rendre au plus près de leur état d'origine (mécaniquement).
L'une des deux fonctionnait mal... problème de carburation et pas que.

J'ai acheté le kit Zenith 32IF2 chez Bretagne Carburation, suivi le tuto de Diego à la lettre et obtenu un résultat plus que satisfaisant. Mais... y'avait un hic : le circuit de refroidissement n'avait visiblement jamais été vidangé depuis 1990 et la platine de dégivrage était 100% bouchée. Il m'a fallu une heure avec de petits outils faits main pour en venir à bout.

Bien sûr les durites allant au carbu étaient pareillement colmatées.

 

220120_carbu_Zenith_32_IF2_Supercinq_grise_Trappes_06_bd500.jpg.e4c76351b7e0d6e0a43083675bf3ec4d.jpg

Une des connexions de la plaque de dégivrage

 

220120_carbu_Zenith_32_IF2_Supercinq_grise_Trappes_07_bd500.jpg.300b8c2ce98ce38b01e7b021b8fa7e9e.jpg

L'autre extrémité de la plaque de dégivrage.

 

220120_carbu_Zenith_32_IF2_Supercinq_grise_Trappes_08bd500.jpg.1675153b4eb32ea4ce9b192c06395677.jpg

Tournevis fins, puis fil de cuivre 2.5 mm², puis fine lame de scie (genre de mini barbelé) et enfin bande de kevlar pour finir le nettoyage. J'évite les produits chimiques sur l'alu qui peut avoir des réactions bizarres, se corroder en profondeur et percer.

 

Un autre tuyau peut être complètement bouché : celui du vase d'expansion : comme il est de faible section, il ne risque pas d'éclater avec la pression. Mais comme le vase est inopérant, c'est le reste du circuit et notamment le joint de culasse qui peut faire les frais de ce problème. Donc vidange régulière avec nettoyage du vase et du tuyau, ç'est pas bien compliqué et ça entretient le matos.
Pour le nettoyage du vase, j'ai quelques techniques simples :

- mécanique : 5 billes en verre du lardon avec de l'eau et du détergent genre Briochin cuisine. On bouche les deux trous et on secoue comme un tout fou...

- hydraulique : au nettoyeur haute pression avec la buse tournante, on obtient un bon résultat.

- chimique : quand la boue est très accrochée, je compose un mélange 30% javel + 30% Briochin cuisine + 30% alcool à brûler + 30% de vinaigre blanc. Je sais, ça fait 120%... Bah prenez une bassine plus grande  ! Je laisse le tout dehors (because vapeurs bizarres) pendant un certain temps (pour certains une semaine) et c'est tout nickel. Avantage, aucun de ces produits ne ternit le plastique du vase ou ne le fragilise, car non agressifs et non corrosifs.

 

220107_briochin_javel_alchool_vinaigre_blc_bd800.jpg.9ded8f710b1ae3a27727618cbf76698b.jpg

ça, c'est juste un nettoyage chimique avec des produits simples et non agressifs : javel, nettoyant de cuisine, alcool à brûler, vinaigre blanc...

 

Pour le tuyau, il faut le torturer sous le robinet d'eau chaude pour fragmenter l'agglomérat de boue séchée.

 

Pour faire bien les choses, j'ai commandé chez Oscaro les durites supérieure et inférieure (20 euros la paire en Gates), ainsi que les deux qui mènent au carbu (26 euros la paire). Quand aux durites de chauffage... à 65 balles la paire, je préfère les réparer quand elles cassent (toujours au même endroit, à la vis de purge) et les nettoyer.

 

Et bien entendu, lors de la purge du circuit, j'ai pris un bouchon dans la poire. Etant en rupture de stock de ces durites dans mes épaves de Supercinq, j'ai décidé de fabriquer un kit réparation dont tout le monde pourra s'inspirer. J'utilise un tour et une fraiseuse parce que je les ai, mais un bricoleurs sachant souder pourra s'inspirer de mon modèle pour réaliser cela en cuivre de plomberie.

 

220122_reparation_durite_chauffage_01_bd500.jpg.8993b7ce17c8a847b439fb304f62c8ea.jpg

J'utilise une barre d'alu ø 25 mm et taille deux embouts ø 18 mm avec épaulements ø 19 mm et trou ø 15.7 mm

 

220122_reparation_durite_chauffage_02_bd500.jpg.e24500019511c429cf88cff2248fad6e.jpg

Pour une question esthétique je réduis la partie centrale qui n'a besoin que d'une face pour positionner la vis de purge.

 

220122_reparation_durite_chauffage_03_bd500.jpg.80ba4bbf10bec7b08a68218e216e72f8.jpg

Vis inox M5 recoupée avec joint torique. La vis sera remplacée par une vis en Nylon quand je l'aurai trouvée.

 

220122_reparation_durite_chauffage_04_bd500.jpg.d21c8d840c2c871921d995375e329df5.jpg

 

220122_reparation_durite_chauffage_06_bd500.jpg.054442e2c4cf7795c0b81bc890868551.jpg

Mise en place sur la voiture. Pas très élégant, mais gratos... et ça c'est élégant !

 

Enfin le choix du liquide de refroidissement. Pour ma part, je n'utilise que du liquide Renault RX-Type D. Ce produit vaut un bras (30 balles les 5 litres), mais il dispose de qualités magiques : lubrification du palier de pompe à eau, meilleure dissipation thermique... Ce produit a été mis au point pour les moteurs diesel confinés qui se prenaient pour des bouilloires. Mais attention, il a aussi un défaut : ainsi, sur certaines voitures, le RX-Type D ne permet plus au chauffage d'habitacle de monter la température maxi. J'ai dû le retirer d'une Laguna essence 1.7 pour retrouver du chauffage.

Dans les Supercinq, je n'ai jamais eu de problème. Comme mes voitures sont un peu anciennes, j'ai choisi de réguler à 86°C au calorstat (89°C constructeur). C'est une option offerte par les vendeurs de pièces détachées. Cela me semble correcte. Plus bas (83°C existe aussi), je pense que c'est contre-productif car le moteur a besoin de tourner à la température prévue pour ne pas s'encrasser, pour carburer au mieux et pour unifier ses températures mécaniques.

De même, lors d'une révision du circuit de refroidissement, je remplace le radiateur (46 euros Valeo) et les deux sondes. On n'a pas idée de la merdouille qui stagne au fond du radiateur.

Le collier de la durite basse du radia est remplacé par un modèle à vis type double tourillon. Ainsi je peux le démonter dans retirer l'alternateur ou le bouclier avant (encore que c'est bien pratique de retirer l'alternateur pour bricoler dans cette zone, et ça ne prend que quelques minutes).

Enfin une astuce pour savoir comment s'établissent les températures sans tout démonter : achetez un thermomètre laser à 5 balles chez les chinois. Mettez en route le moteur et mesurez les T° de toutes les durites pendant la montée en température. La Durite supérieure doit monter d'un coup quand le calorstat s'ouvre. Les autres doivent monter progressivement et à l'UNISSON. C'est ainsi que j'ai débusqué le colmatage de la plaque de dégivrage.

220122_thermo500.jpg.2a2a07e18671356c0a87f6d17ee739d9.jpg

Un machin comme ça coûte trois fois rien et s'avère bien efficace et pratique. Après le boulot on s'amuse à mesurer plein de choses... Et un jour, après que votre femme a cramé son cent-quatorzième gâteau, on mesure la T° du four et on s'aperçoit que l'étalonnage du bouton est tout pourri. Alors on bidouille le bouton et les gâteaux deviennent mangeables. On aime d'avantage son épouse et on lui fait de beaux enfants... mieux encore, on bichonne sa Supercinq.


Ma prochaine intervention sera pour montrer comment sortir le radiateur de chauffage habitacle sans démonter tout le tableau de bord. Mais avant, il faut que j'expérimente et que ça fonctionne... wait and see.

 

Voilà ma contribution du jour, en espérant que cela en aidera certains.

Edited by Aero5
  • Like 2
  • Good idea! 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Aero5 a dit :

Vis inox M5 recoupée avec joint torique.

Bonne idée de topic 😉

 

Par contre, un joint torique ne se monte pas comme ça :

https://www.norelem.fr/doc/fr/fr/did.175959/23900_Informations-techniques-pour-le-joint-torique_FR.pdf

 

Il y a 3 heures, Aero5 a dit :

Le collier de la durite basse du radia est remplacé par un modèle à vis type double tourillon.

Une photo du modèle ?

 

Sinon, un truc qui me semblerait bien utile :

un robinet au bas de cette durite, pour vider le circuit sans débrancher sauvagement la durite .

La DS avait un petit robinet, avec un tuyau, au bas du radiateur.😍

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Aero5 a dit :

j'ai choisi de réguler à 86°C au calorstat (89°C constructeur). C'est une option offerte par les vendeurs de pièces détachées.

Je ne sais pas si c'est vraiment une "option" car je n'ai pas trouvé de 89°C.

 

D'autre part, sauf erreur de compréhension de ma part qu'il me faudra corriger, je ne pense pas que le calorstat a pour rôle de réguler la température du moteur.

Une fois qu'il est ouvert, la température monte bien au-delà et c'est le thermocontact, au bas du radiateur, qui équilibre la température.

 

Le calorstat accélère la montée en température du moteur et je suis plus pour 89°C, surtout par temps froid, afin d'avoir plus vite du chauffage et une bonne carburation.

Je me demande, à ce sujet, s'il ne serait pas bon d'agrandir ( un tout petit peu ) le circuit de semelle du carbu afin de le réchauffer plus vite ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, repar2000-r9 a dit :

Par contre, un joint torique ne se monte pas comme ça :

Bonjour Repar2000

tu as raison, bien entendu ; j'ai placé ce joint pour valider le montage, mais j'ai commandé quelques vis plastique assez semblables aux vis Renault à large tête pour manipuler à la main sans outils et j'ai déjà confectionné un joli joint caoutchouc dans de la chambre à air agricole (avec deux emporte-pièce) qui sera mis en place demain.

 

il y a 14 minutes, repar2000-r9 a dit :

Sinon, un truc qui me semblerait bien utile :

un robinet au bas de cette durite, pour vider le circuit sans débrancher sauvagement la durite .

La DS avait un petit robinet, avec un tuyau, au bas du radiateur.😍

fausse bonne idée selon moi : il y a environ 10 cm entre le haut de l'entrée basse de durite inférieure et le bas du radiateur. Donc 10 cm de liquide qui ne sera pas vidangé. Quand je retire la durite (qui vient toute seule), je plonge un tuyau dans le fond du radia et j'aspire le restant du liquide (avec un bocal-réservoir, je te rassure, j'aime pas boire cette merde au glycol)

 

il y a 18 minutes, repar2000-r9 a dit :

Une photo du modèle ?

220122_collier.jpg.32e9ba9e073a521f93a17c2a90198c92.jpg

 

cordialement

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Aero5 a dit :

fausse bonne idée selon moi : il y a environ 10 cm entre le haut de l'entrée basse de durite inférieure et le bas du radiateur. Donc 10 cm de liquide qui ne sera pas vidangé.

Oui, mais ça rendrait bien service si on ne veut pas tout vidanger ( genre dépose de carbu, changer la ppe à eau, le radia chauffage ), et remettre le LDR après.

Merci pour le collier, je n'avais pas pensé à ça.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, repar2000-r9 a dit :

Je ne sais pas si c'est vraiment une "option" car je n'ai pas trouvé de 89°C.

pour chaque modèle, Valeo, Gates ou Facet proposent 3 références 83°C, 86°C ou 89°C (tu as toutes les réf à cette adresse : https://www.oscaro.com/thermostat-deau-renault-super-5-5-portes-1-1-47cv-316-8166-0-gt#)

 

il y a 10 minutes, repar2000-r9 a dit :

D'autre part, sauf erreur de compréhension de ma part qu'il me faudra corriger, je ne pense pas que le calorstat a pour rôle de réguler la température du moteur.

Une fois qu'il est ouvert, la température monte bien au-delà et c'est le thermocontact, au bas du radiateur, qui équilibre la température.

 

Le calorstat accélère la montée en température du moteur et je suis plus pour 89°C, surtout par temps froid, afin d'avoir plus vite du chauffage et une bonne carburation.

Je me demande, à ce sujet, s'il ne serait pas bon d'agrandir ( un tout petit peu ) le circuit de semelle du carbu afin de le réchauffer plus vite ?

 

mouais... Je pense que ta remarque est justifiée, mais qu'elle manque de nuance. L'hystérésis du déclencheur de ventilo est d'environ 10°C (82-92°C). C'est à dire qu'il déclenche à 92°C et stoppe la fonction à 82°C. Le ventilo est là pour refroidir l'eau, pas pour en réguler la température. Le moteur a besoin d'une eau à température régulée. Quand on roule sur route, le ventilo ne se déclenche pas (sauf si on tire la 3e à 130 km/h !). Le flux d'air suffit à refroidir le radiateur, et même va au delà du refroidissement nécessaire, notamment l'hiver. C'est pourquoi le calorstat est utile. Mais là, je te l'accorde, 86°C ou 89°C, ça ne change rien. En revanche, nos caisses sont également utilisées en cycle urbain, notamment l'hiver. Comme tu le fais justement remarquer, un calorstat à 86°C fait ouvrir plus tôt le circuit. Mais là où je vois les choses à l'inverse de toi, c'est qu'en ouvrant plus tôt, je suis plus vite sur un régime de fonctionnement rationnel, ce qui bénéficie au rendement du moteur (idem pour ce qui est du chauffage à bord, mais avec 3°C de moins dans l'eau, une paille).

Reste que les points que tu soulèves sont intéressants. Je prépare deux Supercinq identiques en même temps avec un mois de décalage. Je pourrai ainsi comparer les valeurs des deux caisses quand j'aurai validé cette modif mineure.

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, repar2000-r9 a dit :

Oui, mais ça rendrait bien service si on ne veut pas tout vidanger ( genre dépose de carbu, changer la ppe à eau, le radia chauffage ), et remettre le LDR après.

Merci pour le collier, je n'avais pas pensé à ça.

bof... robinet inaccessible, risque supplémentaire de fuite... je le sens pas bien ce coup là. Plus on reste proche de l'origine, avec un minimum de merdiers optionnels, plus la méca reste fiable. D'autant que tu as une astuce magique pour faire ce dont tu parles. Très simple en plus. Petite durite de 6 mm plongée dans le radia par le bouchon (il y a une fente qui permet cela dans tous ceux que j'ai eu entre les mains...) : tu aspires le venin qui pue et tu laisses faire le siphon. C'est lent, mais garanti sans une goutte à côté.

Je fais un aparté...

c'est quoi cette maladie des pompes à eau Supercinq ? J'ai quand même poussé une S5 à 483 000 km ; mes filles totalisent environ 600 000 km en 2 S5 + 1 R9, mon cousin machin 354 000 km, tout le monde en Cleon 1.1, et pas une pompe n'a lâché... Ah oui, je sais : la qualité du liquide de refroidissement (RX-D). C'est peut-être ça, ou pas !

Edited by Aero5
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, repar2000-r9 a dit :

Oui, mais ça rendrait bien service si on ne veut pas tout vidanger ( genre dépose de carbu, changer la ppe à eau, le radia chauffage ), et remettre le LDR après.

Merci pour le collier, je n'avais pas pensé à ça.

Donc tu dis que ça serait bien de mettre un robinet sous le radiateur pour pas tout vidanger quand tu touches au haut moteur ? Ça a pas de sens...

Pour avoir changé mon radia de chauffage cet été je peux t'assurer que j'ai perdu a peine 0.5l de ldr, en mettant les durites en l'air rien ne coule. Idem pour le carbu. Pour la pae oui c'est plus compliqué

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Aero5 a dit :

il y a une fente qui permet cela dans tous ceux que j'ai eu entre les mains.

Je ne vois pas du tout; peux-tu mettre une photo ?

Link to comment
Share on other sites

sur mon gt il y a une vis en bas du moteur pour la purge de ldr coté pompe à eau ca peut aider..

 

Ou sinon tu peux mettre un coup de soufflette ( pas à fond non plus) dans un embout préparer à cet effet dans des endroits du circuit? et cela va "pousser" l excédant 

✌️

 

Pour le type de ldr je suis preneur de conseil car je n'ai pas trouvé un seul produit pour le moment qui stabilisait bien.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Aero5 a dit :

Enfin le choix du liquide de refroidissement. Pour ma part, je n'utilise que du liquide Renault RX-Type D. Ce produit vaut un bras (30 balles les 5 litres), mais il dispose de qualités magiques : lubrification du palier de pompe à eau, meilleure dissipation thermique... Ce produit a été mis au point pour les moteurs diesel confinés qui se prenaient pour des bouilloires. Mais attention, il a aussi un défaut : ainsi, sur certaines voitures, le RX-Type D ne permet plus au chauffage d'habitacle de monter la température maxi. J'ai dû le retirer d'une Laguna essence 1.7 pour retrouver du chauffage.

On a beaucoup parlé des huiles moteur et, surtout, boîte manuelle.

Il est temps de réparer cette injustice envers le LDR 😅

 

Je crois me souvenir qu'il était aussi question de compatibilité avec l'aluminium.

 

Et aussi de fluorescence du LDR permettant de repérer les fuites.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, repar2000-r9 a dit :

Je crois me souvenir qu'il était aussi question de compatibilité avec l'aluminium.

 

Et aussi de fluorescence du LDR permettant de repérer les fuites.

 

ben voilà, on est en plein dans le sujet. A Carrouf ou Eclair, on trouve du LDR à 5 balles les 5 litres. Idem le liquide de lave-vitre. Mais ces produits pas chers sont "selon moi" dangereux pour ma mécanique.

A ce titre, je fais part d'une expérience lointaine. Je possédais une Pigeot 505 GR 1.8 essence. J'étais jeune, pas trop friqué, néophyte, et donc j'employais les produits pas chers, dont le LDR Carrouf.

Puis un jour la bagnole déconnait. Ayant épuisé mes maigres connaissances en méca, je l'ai confiée à un mécano pro Renault (celui qui m'a ensuite initié à la saine mécanique Cléon) qui m'a montré le plan de joint de la culasse : tu vois la surface de la lune ? Pareil ! Des centaines de petits cratères météoritiques de la taille d'une tête d'épingle de couturière. Il a retiré (de mémoire) 1.4 mm pour obtenir de l'alu correct. Il était catégorique : le LDR en était la cause.

Pour la petite histoire, il m'a mis un joint de culasse de compensation, mais pour autant, la caisse avait pris de la compression. Cela se sentait au coup de démarreur (le pauvre était à l'agonie), et aux vibrations à bas régime. Bien sûr, la recherche de performances n'étant pas en ligne de mire, je n'ai rien gagné... La caisse n'a pas duré longtemps après ça...

Revenons-en au LDR Renault. Je me suis laissé dire par un ami impliqué (DT Renault) que ce produit a la vertu d'abaisser de 5 à 15°C la température des moteurs étuvés à haut rendement (1.5 dci poussés, V6...). Je l'ai constaté, mais pas en terme chiffré, seulement en terme de vieillissement des organes tels que pompe, durites... Je le rappelle, les caisses du parc que j'entretenais (voir présentation de mon profil) ont totalisé des kilométrages impressionnants sans ou avec très peu d'interventions. Conduite quelconque de personnes non concernées, mais seulement pas connes, qui s'arrêtent quand un voyant s'allume ou que ça sent bizarre.

J'ai également constaté le moindre rendement du chauffage d'habitacle dans certaines caisses.

Quant à la fluorescence, j'en ai entendu parler, mais je ne l'ai pas constaté. A vrai dire, je n'ai pas la lampe adaptée pour ce contrôle. Mais il est vrai que le LDR Glaceol RX-type D de Renault est d'un beau jaune qui pourrait y faire penser. De toute manière, je ne crois pas qu'une marque comme Renault pourrait vendre et surtout employer un produit mauvais dans ses véhicules.
Concernant la composition des LDR prêts à l'emploi, j'avais demandé à un labo technique de m'expliquer les grandes lignes lorsque je bossais dans l'automobile en qualité de fouille-merde. La quasi-totalité des LDR contient de l'éthylène glycol qui dans certaines conditions (mélange avec eau, à 150  kPa, à 130°C, durant une expo prolongée entrecoupée de phases de refroidissement) peut provoquer la corrosion des métaux, le transfert d'Al en solution, des modifications de la morphologie de surface, et du comportement électrochimique. Bref, des trous. Les grands labos ajoutent des inhibiteurs de corrosion, ou organisent la passivation de leurs produits. Je pense que le RX-D possède ces inhibiteurs : j'ai lu la composition chimique, mais je n'y comprends rien, donc je fais confiance (y'a du potassium 2-ethylhexanoat, tu m'en diras tant !).

Alors croyance de gogo ? Peut-être... Vérité mécanique avérée ? Peut-être aussi...

A ce jour, après bientôt quarante piges à entretenir les caisses familiales, je n'ai jamais été déçu par ce produit et n'ai jamais eu de casse en rapport. Alors je continue. Mes motos boivent du RX-D et même mon avion se refroidit avec (et pour lui, la différence en été est totalement avérée)... Pour moi, et cela n'engage que moi seul, ce produit est très bien.

Confidence, maintenant : j'ai un partenariat commercial avec une marque connue de produits automobiles (pétrolier, pas enseigne). La citer est sans intérêt. Régulièrement, je reçois une palette de produits, dont du LDR d'un joli rose, vantant des propriétés inégalables par -4000°C... Ben ça n'empêche pas : je vais chez Renault me faire ponctionner un rein à chaque vidange de LDR. Pour les huiles, les lubrifiants autos, agricoles ou forestiers, les adjuvants, bien, voire très bien, mais pour le LDR, ma confiance est restée coincée chez Renault.

Côté humour, si tu visites quelques forums, souvent tu trouves des mecs qui se plaignent du tarif qu'on leur a facturé le LDR lors de la révision. Et t'as toujours un mec qui explique que le pauvre gus s'est fait niqué, que lui paye les 5 litres moins de 10 balles et que tout le monde est bête sauf lui...

Perso, je trouve cela rafraîchissant, presque rassurant. Il faut de tout pour tout le monde. Comme dit un humoriste, je ne comprends pas ce besoin qu'éprouvent certains vacanciers de s'entasser sur des plages moches et bondées de la Manche, alors qu'ils pourraient tout aussi bien profiter d'un séjour relaxant sur une plage privée de Bora-Bora !

Perso, c'est Bora-Bora ou rien... hahahaha ! Comparer un LDR avec  le paradis, fallait oser, non ?

ATTENTION ! Le Glaceol RX Type D n'est pas miscible avec d'autres LDR, sous peine de gros soucis (formation de mousse, de boues, invasion de sauterelles et autres joyeusetés).

V'là ce que je peux avancer comme science. Le reste ne serait qu'interprétation.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, repar2000-r9 a dit :

Je ne vois pas du tout; peux-tu mettre une photo ?

220124_radia_bouchon.jpg.431240b12b3b110391caaba37208e7e4.jpg

là dedans tu peux enfiler une tite durite et siphonner comme un foufou !

cordialement

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Aero5 a dit :

Mais attention, il a aussi un défaut : ainsi, sur certaines voitures, le RX-Type D ne permet plus au chauffage d'habitacle de monter la température maxi.

Du coup la question sur les super 5 : ca chauffe comment ?

Link to comment
Share on other sites

Cela me rappelle un joint de culasse sur une DS à 220000 kms :

l'alu était creusé entre le refroidissement et la chambre de combustion.

 

L'idéal serait peut-être de trouver un liquide moins performant thermiquement mais qui préserve l'alu, et pour un prix raisonnable.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Aero5 a dit :

je reçois une palette de produits, dont du LDR d'un joli rose,

Le seul ldr rose que j'ai en tête est le G12, qui est un ldr spécifique à VAG, répondant à des normes spécifiques. Et ce ldr a la particularité d'être plus efficace dilué !

Quand on a acheté l'a3 de ma mère elle était remplie avec du jaune (Renault donc) et le refroidissement était pas terrible, et elle fonctionnait mal. On a donc dû le remplacer par du G12 comme a l'origine et ça a été le jour et la nuit.

 

Il existe aussi d'autres couleurs, dont un vert ou bleu je sais plus mais une couleur différente, je crois pour psa a partir des années 90. Mon frère a du en acheter pour sa Xantia, alors que sa bx a du jaune

 

En somme c'est comme l'huile, chaque marque automobile a des normes auxquels doivent répondre les ingrédients et qui ne conviennent pas forcément aux autres marques

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Zorro_X a dit :

Du coup la question sur les super 5 : ca chauffe comment ?

Bonjour Zorro,

déjà répondu ; selon mon expérience, pas grande différence pour la Supercinq
mais comme le sujet semble intéresser pas mal d'intervenants, je procéderai à des tests comparatifs dès que j'aurai remis à neuf le circuit de refroidissement de ma Cléon1.1 (j'ai commandé la totale et je ferai un test avec les deux produits à ma disposition : jaune ou rose 😉

  • Good idea! 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Aero5 a dit :

Bonjour Zorro,

déjà répondu ; selon mon expérience, pas grande différence pour la Supercinq
mais comme le sujet semble intéresser pas mal d'intervenants, je procéderai à des tests comparatifs dès que j'aurai remis à neuf le circuit de refroidissement de ma Cléon1.1 (j'ai commandé la totale et je ferai un test avec les deux produits à ma disposition : jaune ou rose 😉

Hello 🙂

Je suis preneur aussi pour mon gt 

 

Sur les docs il est préconisé du: glaceol AL type C. Est ce toujours valable ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, GBFIAlex a dit :

Le seul ldr rose que j'ai en tête est le G12, qui est un ldr spécifique à VAG, répondant à des normes spécifiques. Et ce ldr a la particularité d'être plus efficace dilué !

hahaha ! c'est pas ça, mais je tairai la marque. Des roses, des jaunes, des verts ou des bleux, y'en a des tétrachiées ! On ne peut pas se référer à la couleur pour déterminer une marque ou un type de produit.

Votre remarque est sensée : chaque constructeur a besoin de specs propres et développe ou sélectionne des produits pour y répondre. Je ne cause que de ce je pense connaître assez pour le faire : la Supercinq 1.1 47 (je préfère préciser, comme je l'ai fait dans ma présentation de profil). Dans un état standard origine, elle fonctionne parfaitement avec du RX-D, été comme hiver. Mais je précise : avec des organes mécaniques en bon état (sondes, calorstat, radia...).

il y a 5 minutes, Arnaud78 a dit :

Sur les docs il est préconisé du: glaceol AL type C. Est ce toujours valable ?

il me semble que le type C n'est plus dispo. En tout cas, selon Renault, le C et le D ne sont pas miscibles. Je ne connais pas le C, donc je ne me prononce pas.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Aero5 a dit :

c'est pas ça, mais je tairai la marque. Des roses, des jaunes, des verts ou des bleux, y'en a des tétrachiées ! On ne peut pas se référer à la couleur pour déterminer une marque ou un type de produit

On ne peut pas se fier qu'à ça en effet mais ça rentre en compte et offre déjà une première idée pour trouver plus spécifiquement le produit. De même que quand on fait une vidange on va d'abord voir la viscosité de l'huile 10w40 par exemple avant de regarder si elle répond aux normes constructeur 😉

 

J'ai pas dit que celui en question ici était du G12, c'était seulement pour appuyer le fait que les couleurs peuvent avoir une influence sur le type de liquide.

 

Personnellement je met du jaune "adapté Renault/Dacia" et je n'ai jamais eu aucun problème pour le moment. Je dois payer 7 ou 8€ les 5 litres je pense

Link to comment
Share on other sites

j'ai essayé le norauto type D et il perd sa capacité assez vite dans le temps (j'ai pu le constaté en été, en pleine charge) en forçant le ventile via mon inter 

 

Je ne sais pas par contre si il était corrosif comme j'ai pu l'entendre 

 

 

https://www.norauto.fr/p/liquide-de-refroidissement-jaune-25c-norauto-5-l-941643.html?CatalogCategoryName=48605&CatalogID=48599

Edited by Arnaud78
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, GBFIAlex a dit :

Personnellement je met du jaune "adapté Renault/Dacia" et je n'ai jamais eu aucun problème pour le moment. Je dois payer 7 ou 8€ les 5 litres je pense

cela m'intéresse beaucoup : serait-il possible d'avoir le nom complet du produit (marque, modèle, indice), voire une photo des deux étiquettes, afin que je trouve sa fiche et la compare au type-D ?

car si c'est le même produit, vu l'écart de prix ça peut être une bonne alternative

Edited by Aero5
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Aero5 a dit :

cela m'intéresse beaucoup : serait-il possible d'avoir le nom complet du produit (marque, modèle, indice), voire une photo des deux étiquettes, afin que je trouve sa fiche et la compare au type-D ?

car si c'est le même produit, vu l'écart de prix ça peut être une bonne alternative

Ça va être compliqué d'avoir des photos du bidon, il est dans le coffre de ma super5 a approximativement 300km de moi...

De mémoire c'est celui-ci, que j'achète en 5l chez mon fournisseur de pièce local.

 

https://www.diframa.com/produits/gamme-vl/liquides-de-refroidissement-vl/excell-hdi-37c/

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.