Jump to content
  • This is not a forum but a community!

    20100521_GTX_0003.JPGWe all love this mythical and popular car, because we sailed in one being childrens, because someone in the family had one or just because it always made us want it... because it's endearing, whatever we say.
    Its great success is certainly due to the fact that with a simple mechanics, with little or no electronics, it is easy to maintain by yourself without expensive tools, without forgetting that the parts are not expensive and always easy to find. Even today, for some homes, students and people with "little budget", it is a source of great comfort at a lower price: far from car loans and garage mechanics, which are becoming more and more inaccessible. The small engines models (the most common) are very robust and still consume very little, sometimes less than recent "equivalent" cars, which makes it by definition just as ecological, if not even more by the simple fact that we we always use it instead of buying new ones ... At the level of the official technical control, benefiting from its "seniority", it does not undergo the modern standards much too restrictive, the tranquility is assured.
    Today it is still an interesting car for everyday use, especially and clearly from an economic point of view.
    Collectors are also beginning to take an interest in this 30-year-old "granny": restoration, maintenance or refurbishment, repairs, etc ... make it possible to find "newer than new" models for the pleasure of the eyes and to see this French heritage thus safeguarded.
    We have created this community to bring together all those who are interested and who wish to take part in this adventure to preserve their Renault Super 5, whether by maintenance, repair or restoration: you will find here all useful information and tips on these topics.

    The forum is freely accessible in its entirety: there is no need to contribute, buy, neither pay anything to integrate the community and participate.
    To be able to ask questions and share your interest, all you have to do is register and present yourself properly!
    You do not have to have a Super 5: an interest in auto mechanics is enough

    Welcome !

    (This message disappears if you register into the forum)

    [Translated from french using GoogleTranslation tool]

     

Dérouiller/décaper Par électrolyse...


haju68
 Share

21 posts in this topic

Recommended Posts

Pour dérouiller ou décaper votre pièce il vous faut :

- un générateur de tension continue (alimentation de PC, chargeur de batterie auto, chargeur de PC portable...)

- du fil électrique (selon votre alim)

- des pinces crocodiles et/ou des pinces à linge. (selon votre alim)

- des cristaux de soude (au rayon lessive, environ 1€/kg)

- un récipient non conducteur adapté à la taille de la pièce.

- un bout de plastique ou de bois pour mélanger l'électrolyte sans risque.

- une brosse à dent ou du scotch-brite

- un morceau d'acier comme un fer à béton (anode, borne positive). INOX INTERDIT! Voir consignes de sécurité.

- la pièce à dérouiller/décaper (cathode, borne négative)

***** ***** ***** ***** *****

Consignes de sécurité :

- Ne brancher l'alimentation qu'après s'être assuré que le montage n'est pas en court circuit (anode en contact avec la cathode par exemple). Éventuellement, placer une ampoule 12V en série pour prévenir ce risque.

- Pour que l'électrolyse fonctionne, il faut rendre l'eau "conductrice" en y ajoutant des cristaux de soude. Au cours de l'électrolyse, de l'oxygène et de l'hydrogène seront produit. Ces gaz sont sans danger pour notre santé, mais à partir d'une certaine concentration, l'hydrogène devient EXPLOSIF. Il est donc préférable de réaliser l'opération en extérieur, ou dans une pièce bien ventilée!

- Certains utilisent du gros sel à la place des cristaux de soude. Ça fonctionne, mais pendant l'électrolyse du chlore sera dégagé : c'est un gaz inodore et TOXIQUE. Il s'agit en fait des ions chlorures du sel (chlorure de sodium) qui sont "transformés" en dichlore. En résumé : GROS SEL A PROSCRIRE!

- Enfin votre anode (le morceau d'acier) va s'oxyder et c'est normal. Il suffira de la gratter/brosser de temps en temps. Pour palier à ce problème, certains utilisent de l'inox. Mais cela ne fait que ralentir le processus. Le morceau d'inox rouille plus lentement, mais s'oxyde quand même. Le gros problème, c'est qu'en s'oxydant l'inox (alliage utilisant du chrome) va dégager des chromates (ou chrome héxavalent), ce qui se traduit par un "jaunissement" progressif de la solution. Ces chromates sont cancérigènes pour nous, nocifs pour l'environnement, et nos stations d'épurations ne peuvent rien y faire. Ils sont d'ailleurs soumis à une réglementation spécifique concernant les déchets dangereux.

***** ***** ***** ***** *****

Passons aux choses sérieuses.

Il m'a fallu trouver un générateur de tension continue, j'ai pris ce que j'avais : mon chargeur d'ordinateur portable (16V, 4.5A)

01.jpg

Évidemment, je n'avais pas de prise adaptée sous la main. Je m'en suis bricolée une avec un bout de contre-plaqué et un vieux cintre.

02.jpg

Ce n'est pas très "pro", mais à défaut de mieux, ça fonctionne :

03.jpg

Idéalement, il me faudrait également des pinces crocodiles. Je n'en ai pas, donc je relie comme je peux les fils aux bornes + et - de mon montage.

04.jpg

Cette petite platine me servira aussi à utiliser en intérieur le chargeur de modélisme qui se branche habituellement sur la batterie de la voiture.

05.jpg

Il vous suffit à présent de relier le - à la pièce à dérouiller, et le + à votre morceau d'acier.

Placer l'anode et la cathode dans le récipient rempli d'eau. S'assurer que les deux pièces ne se touchent pas et brancher votre alimentation. En mélangeant, ajouter progressivement les cristaux de soude jusqu'à apparition de bulles sur les électrodes.

06.jpg

Toutes les 1/2h, débranchez l'alimentation, sortez votre pièce et passer la sous l'eau en frottant avec une brosse à dent et/ou du scotch-brite. Si nécessaire, retourner la pièce et replacer la dans le bain.

J'ai fait l'essai avec une pièce piquée par la rouille et dont la peinture était cloquée.

Avant :

07.jpg

Après:

08.jpg

En laissant l'électrolyse agir plus longtemps, on pourra ôter sans effort la totalité de la peinture. La preuve après une bonne demi-journée dans le bain, et quelques coups de scotch-brite :

09.jpg

Petite vidéo de l'ensemble :

Si vous avez des questions, des commentaires, n'hésitez pas :lolclown:

Link to comment
Share on other sites

Sympa comme astuce, malheureusement utile uniquement pour les petites pièces... la carrosserie ou un collecteur ca risque d'être difficile à tremper... (?)

Link to comment
Share on other sites

un seau de serpillière, un cageot, une baignoire, une piscine gonflable :wub:

Au pire, tu fais la pièce en deux fois, ça marche aussi :wub:

Ca marche pour toute les tailles, faut juste un récipient adapté dans lequel tu peux au moins plonger la moitié de la pièce à traiter...

Voici un exemple avec des tambours de Fiat 500 :

22.jpg

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que le resultat est bluffant, et surtout que c'est sans ponçer !!!

Le coup de la baignoire pourquoi pas ! (surtout pour le collecteur) !

Enfin, en tout cas, merci pour le tuto, ca va forcément servir ! ;)

Link to comment
Share on other sites

J'espère :rolleyes: En plus si t'as un chargeur de batterie de voiture, le montage sera beaucoup plus propre :ph34r:

Vérifie quand même que ta baignoire n'est pas conductrice si elle est ancienne ;)

Link to comment
Share on other sites

C'est un truc que j'ai toujours voulu tenter ça ! En plus j'ai un énorme grand bac à lessive dans ma cave, ou j'peux carrément mettre une jante si je veux... ! Mais j'ai jamais osé ! :ph34r: Toujours eu peur de faire une connerie :ph34r:

Mais le coup des tambours, j'aurais pas pu penser que ça revienne autant, ou même simplement que ça ai pu être lisse et propre un jour même en neuf :angry:

Je testerais sur la Coupé tiens :wacko:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

J'ai rajouté cette photo dans mon post initial :

09.jpg

C'est le résultat d'une demi-journée d'électrolyse avec ma "faible" source de tension.

Il faut noter que la pièce décapée était bien moins rouillée que la pièce non traité de la photo. Donc pour enlever la peinture ça marche bien aussi :ki:

Link to comment
Share on other sites

Si mes souvenirs de Chimie sont bons (car je me suis empressé de les oublier en partant de la prépa :ph34r: ), les bulles que dégage l'électrolyse ne sont pas autre chose que du dihydrogène (H2), utilisé dans les piles à combustible. La particularité de ce gaz est qu'il est explosif. Une recommandation à donner serait de faire l'électrolyse dans une pièce bien ventilée afin d'éviter les accidents :lol:

Link to comment
Share on other sites

Une recommandation à donner serait de faire l'électrolyse dans une pièce bien ventilée afin d'éviter les accidents :lol:

C'est vexant car c'est déjà écrit dans la section consigne de sécurité :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Si mes souvenirs de Chimie sont bons (car je me suis empressé de les oublier en partant de la prépa ;) ), les bulles que dégage l'électrolyse ne sont pas autre chose que du dihydrogène (H2), utilisé dans les piles à combustible. La particularité de ce gaz est qu'il est explosif. Une recommandation à donner serait de faire l'électrolyse dans une pièce bien ventilée afin d'éviter les accidents :ph34r:

ça vient même de la TS ça ! c'est dire si c'est loin :lolclown:

Link to comment
Share on other sites

J'ai testé aussi et ça doit pouvoir se retrouver dans le topic de Biscotte, je confirme que ça marche bien.

Link to comment
Share on other sites

Y'a pas de soucis d'inclusion dans le métal avec cette méthode?

Link to comment
Share on other sites

Y'a pas de soucis d'inclusion dans le métal avec cette méthode?

Euh, c'est à dire?

Link to comment
Share on other sites

Euh, c'est à dire?

C'est à dire des ions HO- (soude), Cl- (sel) ou je ne sais quoi d'autre qui prennent la place des ions Fe3+ (rouille) dans l'acier. Et du coup ça change les propriétés de l'acier.

Link to comment
Share on other sites

C'est à dire des ions HO- (soude), Cl- (sel) ou je ne sais quoi d'autre qui prennent la place des ions Fe3+ (rouille) dans l'acier. Et du coup ça change les propriétés de l'acier.

Il ne prennent pas place dans l'acier, il assurent simplement la conductivité dans l'eau. Les écailles de rouille tombent au fond du seau, du coup il reste le métal nu. Aucunes inclusions, mais des petits trous dans le métal là où la rouille a attaqué le métal.

Link to comment
Share on other sites

Il ne prennent pas place dans l'acier, il assurent simplement la conductivité dans l'eau. Les écailles de rouille tombent au fond du saut, du coup il reste le métal nu. Aucunes inclusions, mais des petits trous dans le métal là où la rouille a attaqué le métal.

Ok, faudra j'essaie surles jantes de la GL, comme c'est superficiel ça devrait aller

Link to comment
Share on other sites

  • 11 years later...

Bonsoir à vous tous

 

Je pratique l'électrolyse depuis de longues années et il me paraît important de dire ce qu'il faut faire après l'électrolyse. Ce procédé étant très efficace, inutile de vous dire qu'après un bain, la pièce se retrouve dépourvue de toute protection. Sans un traitement antirouille la pièce va se dégrader à nouveau et de façon très rapide.

Donc après l'électrolyse il faut impérativement rincer la pièce soit au jet d'eau, soit en la trempant plusieurs fois dans de l'eau propre. Ensuite j'utilise deux méthodes pour empecher le retour de la rouille:

 

1) le plus classique c'est de l'antirouille de type frameto, simple et efficace.

2) le cirage à chaussure en boîte.

 

J'utilise la seconde méthode pour des pièces que je souhaite restaurer et sans avoir une teinte noire (ou autre) du à l'antirouille, j'ai déjà eu cette mésaventure avec du frameto incolore et qui rendait ma pièce noire. Pour le cirage voici comment je procède, je chauffe la pièce avec un pistolet à air chaud ou un décapeur thermique. La chauffer mais pas la faire fondre non plus. Une fois la pièce bien chaude, j'applique le cirage en grande quantité avec un chiffon sec et propre, puis je laisse refroidir le tout.

Une fois la pièce bien froide, je frotte l'excédent de cirage avec un chiffon, comme pour les chaussures. C'est simple mais tout aussi efficace que l'antirouille, la pièce ne bouge plus. Pour ma part je prends du cirage incolore ou noire suivant la pièce que je restaure.

 

Autre point concernant l'électrolyse, j'utilise un chargeur de batterie de voiture pour faire mes électrolyses. Quand je ne veux pas passer 24 ou 48h dessus, je rajoute une seconde ou une troisième anode (+) dans le bain; mais attention en faisant ainsi on augmente fortement l'ampérage du courant, il donc fortement conseillé de rajouter une anode par une anode et à chaque fois de vérifier à l'aide d'un ampèremetre l'intensité qui circule dans le fils de l'anode. Bien entendu il ne faut pas dépasser l'intensité supporté par le chargeur au risque de le griller définitivement et surtout d'utiliser un fil électrique de la bonne section pour éviter que celui-ci ne prenne feu s'il est bien trop faible.

Généralement je mets deux anodes dans un bain pour un ampérage de 4.5A avec un fil de 1mm2 de section, ça supporte largement l'intensité.

 

Pour les novices, je déconseillerai quand même de rajouter des anodes, une électrolyse fonctionne très bien avec une seule, il faut juste être patient :)

Edited by basthet22
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Zorro_X unlocked this topic

Merci pour le complément d'informations, j'ai rouvert le tuto et placé tes remarques qui ne manqueront pas d'être utiles à ceux qui souhaiteront faire de même. :jap: 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci pour le déplacement du post, j'édite le post du coup il y  a des passages (le début) qui n'ont plus lieu d'être :)

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our terms Terms of Use of use and privacy policy Privacy Policy.